* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Ven 24 Sep - 9:56

[h-j : enfin le sujet intrigue me direz-vous... Mais le maître n'est jamais en retard. Ces décisions arrivent toujours au moment le plus opportun.

Avant de me lancer dans un long roman je souhaite vous résumer une nouvelle fois les évènements importants qu'il y a eu jusqu'à présent. Histoire que tout soit bien clair pour vous comme pour moi.

Phoebe vient d'avoir une vision. Toya et sa famille vont être enlevées. Elle court prévenir Maëlle et alors qu'elle se tait un vacarme hors du commun se fait entendre.

Et maintenant place à l'intrigue. J'aimerai que vous essayez de répondre une fois toutes les deux semaines au moins à ce rp si c'est possible, ça ne fait pas parti des rps qui doivent traîner et ça sera une façon pour moi et Maëlle de voir si le forum est toujours actif ou s'il a eu le temps de mourir pendant ces vacances. Mais surtout amusez-vous. On ne demande pas des pavés mais un minimum de dix lignes comme d'habitude Wink merci ]





Un vacarme hors du commun, un avant goût des ténèbres et une forte odeur de mort... Non ne croyez pas que ce vacarme n'est qu'un simple bruit, une petite explosion ou je ne sais quel bruit que l'on puisse entendre dans les films les plus dramatiques. C'est un ensemble de de pleurs d'enfants, de cris de femmes en détresse, de colère "sourde" d'hommes impuissants et parmi ce bruit, parmi ce tumulte les rires et les chants démoniaques des Ténèbres. Mais permettez-moi de revenir un peu en arrière.


Depuis que mes plans sont en marche et fonctionnent à merveille j'ai décidé de m'élever encore plus haut dans le cœur de mes adeptes, de devenir même parmi eux une source de peur. Je veux que le monde tremble en entendant parler de moi, donc il tremblera. Je veux qu'on me prenne pour le diable en personne. Je suis l'enfer. Je suis un mage, sans aucun doute le mage le plus démoniaque qui n'est jamais existé. Mon nom est le Seigneur Shadimblet, l'ombre de la mort, pire que le souffle du faucheur. Le simple fait de mentionner mon nom rempli votre salon si accueillant en un sanctuaire rempli de glace même votre feu se fige. Mais je ne suis pas venu pour vous tuer pauvres petits mortels, votre vie n'est qu'éphémère alors que votre tourment sera éternel.

J'ai toujours choisi de garder l'anonymat. Aujourd'hui ce temps est révolu. Vous n'êtes plus en sécurité. Vos cœurs sont dans ma main et il suffirait que je la ferme pour que vous vous éteignez. Toutefois je ne suis pas là pour commettre un génocide de sorciers. Aujourd'hui j'ai décidé de vous laisser une chance de vous repentir. Je suis juste et généreux. Certains n'ont pas cru à ma venue, maintenant vous n'aurez d'autre choix que de m'accepter comme votre maître. Quoiqu'il en soit aujourd'hui votre tranquillité s'est éteinte depuis que j'ai ouvert les yeux.

Mon but ne sera pas de conquérir le monde immédiatement. Je souhaite m'amuser. Les victoires trop facilement gagnées m'ont toujours ennuyées. Et puis où irez-vous ? Vous ne pouvez pas m'échapper pauvres petits rats... Comme vous daignez vous montrer attentif je vais entrer plus dans les détails, pour vous.


***

- ...alors aujourd'hui vous et moi nous lancerons à l'assaut de pré-au-lard !

J'entends leur cri de joie, le bruit de leur impatience. Je me souviens très bien de comment ils réagirent à cette nouvelle, mais peu d'entre eux savent que le but véritable de la mission n'est pas simplement de faire jour et de représenter la plus terrible des menaces mais de la capturer. Elle. Celle sur qui plane cette étrange prophétie. Celle sans qui mes plans pouvaient éventuellement ne pas fonctionner.

Allys et Carly, deux adeptes fort fidèles et en qui si j'ose dire j'aurai eu relativement confiance, si j'étais capable de ressentir le moindre sentiment humain, doivent l'enlever, elle et sa famille. Si l'une d'elle meurt en réussissant cette mission elle aura les funérailles qu'elle mérite. Mais que les deux perdent la vie sans réussir ce que je leur ai imposé reste inconcevable. Si elles y restent alors leur nom sera maudit à jamais. Mais elles ne me décevront pas je le sais. Elles en sont incapables.

Depuis des nuits je revois la scène, la modifie, l'améliore, la terrifie. Aujourd'hui seulement je sais que le plan est parfait et que jamais il ne pourrait être mieux. Alors je réunis pour une dernière fois en ce jour mes fidèles et leur donne un discours qu'ils se souviendront à jamais


- Avant tout, je tiens à vous féliciter d'être venus aussi nombreux.

Bien évidemment ils clament déjà. Pauvres imbéciles. Pauvres pantins. Ne savez-vous donc pas qu'un tiers d'entre vous va mourir ? Et croyez-vous simplement que j'en ai quelque chose à faire de vos vies ? Vous criez vous êtes heureux mais quand la vraie guerre débutera vous pisserez dans votre froc. Petits idiots. Comment le prendraient-ils si je leur révélai le fond de mes pensées ? Après tout exprimer à voix haute ce que je pense n'est peut-être pas utile... Je hausse les épaules, réagir serait futile et puis depuis la nuit des temps les armées sont créées à partir de lâches qui s'avèrent bien utiles en tant que chaire à canon. Dissimulant mon mépris je continue

- Demain sera un nouveau jour. On s'enfuira à notre passage, le monde vous craindra.


Toujours des acclamations.

- Demain vous serez libres de vos mouvements. Et je compte sur vous pour faire régner le chaos. Si vous me suivez les femmes vous appartiendront pour toujours. Vous pourrez vous faire toutes les putains que vous souhaitez. Elles se jetteront à vos pieds pour que vous leur faîtes grâce de vos faveurs. Les chiennes seront soumises à votre bon vouloir. L'or coulera autour de vous. Vous serez des hommes et des femmes riches. Mes chers amis je vous offre simplement une nouvelle vie.

Demain je serai le mage le plus craint de la planète, le plus détesté et la première menace. Alors je leur exposai mon plan. L'attaque ne sera pas organisée dans un premier temps. Nous n'avions personne à craindre, et agir de toute part facilitera la tâche principale. La moitié de mes hommes entreront dans les maisons, pilleront, tueront, voleront et violeront. Quant à l'autre avancera avec moi en un front plus organisé. Pas de discrétion elle serait inutile, mais je ne pouvais m'empêcher de croire d'une quelconque façon qu'il y aurait résistance. Le cleb d'Evan nous servira d'éclaireur, nous irons à l'encontre des vermisseaux tandis que Carly et Allys iront de leur côté. Puis le combat pour Pré-au-Lard pourra commencer.

***

L'après-midi venait de commencer lorsque j'avançai enfin à la lisière de pré-au-lard. Entouré de mon groupe de fidèles. Le vacarme était total, un peu comme ma joie euphorique. J'étais prêt, ils l'étaient tous. Je levai le pied, le massacre me tardait. Mais je luttai pour rester calme. Je ne devais pas précipiter les choses. Mon pied toucha la frontière du village. Mon aura commençait à se répandre autour de toutes les demeures, les poils des habitants se hérissaient bien qu'ils ne m'aient pas encore vu. Je lâchai le premier groupe. Et ce fut sous les cris et les pleurs que, suivi directement par Allys, Evan et Carly, je m'avançai vers les Trois Balais.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Chace Cameron
Elève de 7ème année à Serdy
avatar

Messages : 518
Date d'inscription : 10/02/2010
Age : 25
Localisation : à cent milles lieux de toi

MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Ven 24 Sep - 20:58

Une belle journée en perspective … en perspective seulement. Malgré le froid de canard qui me faisait frissonner j’étais plutôt de bon humeur et malgré tout ce qui m’arrivais aussi. Selena était toujours introuvable et je peux vous dire que je continuais à la chercher. Je n’abandonnerais pas je me l’étais promis. Je ne pouvais pas l’abandonner. J’essaie de savoir ou elle s’était rendue avant de disparaître mais personne ne parlait car personne ne savais. Aujourd’hui on avait une sortie à Pré au lard de prévu. J’avais l’intention d’aller voir Maelle et de lui poser des questions, on sait jamais peut être qu’elle l’avait vu. Ou peut être pas. Bref le soleil ne montrait pas le bout de son nez et des nuages gris se baladaient dans le ciel. Mauvais présage ? Ou mauvaise météo. Mauvaise météo sans aucun doute. Ne jamais croire les vieux dictons. Tout à Poudlard avait commençait à dérapé, des disparitions les aurors qui débarquent. Bref les professeurs s’inquiétaient et pas que les professeurs d’ailleurs. Le froid de l’automne s’annonçait … glacial. Je marchais vers les trois balais. Tout semblait calme. Je n’aimais pas le calme. C’était trop calme. Les gens marchaient mais ne se retournaient pas. Un truc louche traînait dans l’air. Je sentis des regards derrière moi alors que j’arrivais vers les trois balais. Des hommes et des femmes tous avançaient vers les trois balais. L’atmosphère était pesante. Un chef de fil se distinguait parmi tous ces gens. Une personne que je ne connaissais pas car je ne l’avais jamais vu avant aujourd’hui. Par contre je reconnu Evan Parker qui suivais derrière. Un Serpentard. Je ne lui avais jamais parlé et ce n’est pas aujourd’hui que je m’y mettrais. C’était bizarre tout ce monde qui semblait se diriger droit vers les trois balais. Je ne savais pas qu’a cet instant se serait la dernière chose que je verrais … Une belle journée qui se transforme en cauchemar ou la triste fin de Chace Cameron …
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Danvers

avatar

Messages : 257
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Dim 26 Sep - 17:48

J’étais revenu de vacances, des vacances de rêve avec mon Anita. J’étais sur un petit nuage malgré ce qui se passait à Poudlard. Je me sentais drôlement bien. Anita m’avait dit oui nous étions fiancé. La semaine de vacances avait passé trop vite. J’aurais voulais resté là bas dans mon petit paradis avec la femme de ma vie mais la réalité devait reprendre son cour. J’avais envie d’aller annoncer à Maelle la bonne nouvelle. Une bonne nouvelle dans cette pagaille. Je n’avais pas encore trouvé les raisons du changement de comportement de Nathaniel Rider, ni si les disparitions de Taylor McCamy et de Selena avaient un lien avec le retour de la magie noir. Je ne savais pas ce qui c’était passé depuis mes vacances. A vrai dire je pensais beaucoup à mon bonheur et il fallait que je me remettre à pensé aux choses plus importantes même si me marier avec Anita en était une aussi. J’avais hâte qu’elle devienne ma femme mais il fallait d’abord qu’elle termine ses études, c’était important pour elle et je respectais son choix. Je me rendais donc à prés au lard, je voulais voir Maelle, je savais qu’elle sortait avec Damon, un vampire professeur à Poudlard, je ne le connaissais pas et j’espérais qu’elle pourrait me rassurer à son sujet car même si c’était mon ex je voulais savoir si elle allait bien et si elle était heureuse.

Le temps était médiocre, les nuages gris flottaient dans l’air et une averse n’allait surement pas tarder. Une fois encore je vérifié que la bague était bien à mon doigt avant de sortir de chez moi. C’était une habitude que j’avais prise pour réaliser que c’était bien vrai. Je sortis de mon appartement. Je marchais un moment avant d’arriver à pré au lard. Au loin je voyais le château et je souris en pensant à Anita. J’avais très envie de la voir. Je marchais vers les trois balais et croiser des élèves de Poudlard. Il y avait surement une sortie aujourd’hui j’espérais croiser Anita. J’arrivais devant les trois balais j’aperçu Chace Cameron devant l’entré l’air soucis puis une bande de personnes qui arrivait droit sur les trois balais. Je les connaissais pas tous mais il ne me semblait pas net. Quelque chose de froid se sentais dans le regard du meneur. Quelque chose ne tournais pas rond. Je me demandais ce qu’il faisait là et pourquoi. Mon instinct d’auror me dit de me mettre en alerte et d’attendre un mouvement un geste. Ce que je fit …

_________________
Je perds en soupir la moitié de la nuit, je somnole, je m’éveille, je me languis, de tes mains, de tes lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
http://poudlardaudeladutemp.forums-actifs.com/forum.htm
Phoebe Halliwell
Préfète de 7ème année à Pousfouffle
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Mar 28 Sep - 12:58

Phoebe était toujours aux trois balais en compagnie de Maëlle, elles étaient toujours au bar en train de discuter de l'ordre du Phénix du fait que Phoebe allait ou non les rejoindre, elle n'en savait rien. Elle était un peu perdue, elle avait beaucoup d'amis qui était du côté du "bien" comme on dit mais elle en avait aussi qui était du "mauvais" côté. Et puis il y avait Cole Turner, leur prof de métamorphose, Phoebe ne savait quoi penser en présence de son professeur, elle perdait tout ses moyens et elle était trop attirée par lui, et elle savait que les relations profs élèves étaient interdites. Enfin bref elle était perdue, perdue dans ses réflexions, perdue dans ses pensées. En plus elle venait d'avoir une vision de Roméo, Toya et de leur bébé et il était en danger seulement elle ne savait ni où ni comment. C'est alors que les jambes de Phoebe cédèrent sous son poids et elle se retrouva à genoux par terre alors qu'une nouvelle fois une vision la fit avoir le regard dans le vide, cette fois elle voyait la rue principale de près-au-lard, la panique qui prenait la population une attaque, des rires qui se mêlaient aux cris de douleurs et de désespoir. Et marchant un groupe de mangemorts, leur chef lui glaça le sang des que Phoebe le vit et à ses côtés Evan. Elle n'avait jamais vraiment aimé Evan maintenant elle comprenait pourquoi. Mais qu'est-ce qu'il faisaient tout ici, pourquoi? C'est alors qu'elle entendit d'autre cris, et une vois qu'elle connaissait Toya... C'est pendant cette attaque qu'elle et sa famille se faisaient enlever. Et cette attaque elle avait lieu quand? Impossible de la savoir Phoebe reprenait pieds dans la réalité. Elle secoua la tête, puis elle leva les yeux vers Maëlle.

_Ils vont se faire enlever... Pendant une attaque de près-au-lard... Les mangemorts... Et y'a Evan... C'est un mangemort...

C'est alors que des cris se firent entendre à l'extérieur. Phoebe en eut un instant le coeur glacé puis elle tourna la tête vers l'extérieur... Oh non, pas ça... Pas maintenant. Pas tout de suite.

_Ils vont se faire enlever... Maintenant... Aujourd'hui... Maëlle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Mer 29 Sep - 16:28

Damon était à Poudlard, dans son bureau il était devant une montagne de copie. Il avait demander des devoir à presque toutes ses classes, du coup maintenant il fallait qu'il les corrige, là prochaine fois il ferait ça à quelque semaine d'intervalle entre les classe, parce que là ça faisait vraiment trop de boulot. Du coup il ne pouvait pas aller voir Maëlle à près-au-lard. Elle travaillait aux trois balais aujourd'hui, ben c'était rappé. Le professeur de Défense Contre les Forces du mal en était à sa énième copie, dont il arrivait à peine à déchiffrer les patte de mouche de élève en se retenant pour ne pas éclater de rire devant les âneries qu'il y avait d'inscrit lorsque son corbeau entra par la fenêtre de son bureau telle une fusée. Damon leva le nez de sa copie regardant son familière car un drôle d'air, ce n'était pas dans ses habitude d'agir de la sorte. Damon tendit la mains et le corbeau d'un noir de jais se posa dessus. Le vampire plongea alors son regard dans celui de l'animal pour voir dans son esprit la cause des agissement de celui-ci. La seconde d'après Damon était en train de dévaler les escalier du château à vitesse grand V. Une colère noir dans le regard.
Son corbeau lui avait montré une scène chaotique ce déroulant à près-au-lard. Un groupe d'hommes et de femmes attaquaient le village et à sa tête un homme qu'il ne connaissait pas mais qui n'était à n'en pas douter un vampire et à sa droite Evan, un élève de sa maison, lui aussi était un vampire. Bon sang et Maëlle qui était à près-au-lard, ainsi que Jill et bon nombre d'autres élèves. Damon avait déjà passé les grilles du château et était sur le chemin de près-au-lard, il percevait déjà les cris au loin de la population et des élèves. S'ils touchaient à un seul cheveux de Maëlle... Rien qu'à cette pensée la colère de Damon redoubla, et faisant écho à celle si des éclaire ainsi que le tonnerre se mit à gronder lui aussi.
Il était rare que le vampire perde son sang froid mais lorsque cela arriver ses colère avec des répercutions sur l'atmosphère ambiant. La météo semblait parfois suivre ses saute d'humeur, c'était un pouvoir qu'il avait et il ne avait acquit alors qu'il était devenu immortel.
Voilà Damon était à près-au-lard, Il voyait le groupe de... De quoi d'ailleurs? Mangemorts? Mages noirs? Peut-importe. Le groupe en question se dirigeait droit sur les trois balais. Sans attendre Damon se précipita dans l'établissement, avec sa vitesse il l'atteignit bien avant eux. Phoebe était à terre apparemment complétement paniqué, et Maëlle était près d'elle.

_Maëlle. Il faut évacuer les trois balais immédiatement. Il faut faire sortir tout le monde par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Leeuwin

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   Mer 29 Sep - 22:28

Arthur se baladait dans Pré-au-Lard, sans vraiment savoir quoi faire. Il n'avait aucun cours aujourd'hui, et c'était presque désolant de voir qu'il n'avait rien à effectuer, personne avec qui passer un bon moment, une femme par exemple. Il fallait voir l'effet qu'avait eu la conversation qu'il avait faîte avec Sonia, la dernière fois, aux Trois Balais ! Il avait toujours cette réputation qui lui collait à la peau, de dragueur intenable, impossible à stabiliser, celui qui était bien pour les relations d'un soir, d'une nuit, mais avec qui ça ne durait pas plus, parce que jamais on ne l'a pris au sérieux. Cela partait du fait que sur ce point là, il ne s'était jamais pris au sérieux lui-même. Avant d'y réfléchir, il s'en fichait, d'avoir une petite amie, une fille toujours là pour lui, et pour qui il serait là en retour. Ca lui plaisait bien au final, les relations non sérieuses, celles où on se prend pas la tête. Mais il devait mûrir, grandir un peu, évoluer dans ses opinions. Même sa petite soeur avait un copain, quelqu'un de bien en plus, et elle voulait même devenir un vampire pour être comme lui, ne jamais le quitter. Une belle preuve d'amour, hein ? Arthur la savait heureuse, et à présent, il jalousait ce bonheur, voulait lui aussi connaitre l'amour. Mais il savait que ça ne se ferait pas comme ça, heureusement ou malheureusement, ça il ne le savait pas encore.

Le jeune homme fronça les sourcils. Il venait d'apercevoir un élève, Chace Cameron, entrer dans les Trois Balais. Jusque là, aucun problème. Ce qui dérangeait le professeur de Sortilèges, c'était le groupe d'adulte qui suivait derrière. Louche, très louche, trop louche. Il aperçut Caleb, son meilleur ami, mais aussi Auror, qui semblait lui aussi sentir qu'il y avait quelque chose de pas net. Arthur se mordit la lèvre. En tant que membre actif de l'Ordre du Phénix, il savait que le mal n'allait pas tarder à revenir. Mais maintenant, non c'était trop tôt, l'organisation n'était pas prête, le monde des sorciers non plus, et lui non plus. Il savait que si les sorciers entraient en guerre, tout deviendrait plus compliqué, Poudlard, sa soeur, ses amis ... Arthur avait une boule au ventre, qui se dissipa lorsqu'il entendit des hurlements. Maintenant, il n'y avait plus de doutes. Il vit Damon se précipiter dans le bar. Maëlle devait être à l'intérieur. Sa petite soeur ... Personne ne toucherait le moindre de ses cheveux ! Les cris continuaient, il y avait du feu, une odeur insupportable. La mort ? Arthur attrapa sa baguette, il savait qu'il en aurait besoin. Il entra avant le petit groupe dans les Trois Balais, et découvrit avec horreur qu'il était comme toujours bondé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fin du bonheur, le note de chagrin, le début de l'apocalypse [SUJET INTRIGUE 1]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rice note les progrès "remarquables" réalisés par
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"
» La cuisine du bonheur
» La vie a une fin, le chagrin n'en a pas.
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Hors de Poudlard :: Pré-Au-Lard :: Les ruelles-
Sauter vers: