* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassy Morgenstern

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]   Sam 28 Aoû - 21:23

Cassy Morgenstern toucha à peine à son repas ce matin là. Mêmes des bons toasts grillés, avec le beurre qui dégouline, la tasse de café au lait et le verre de jus de citrouille ne réussirent pas à lui rendre le sourire, si beau pourtant. Elle aurait du être heureuse! La veille, lorsque le Choixpeau Magique avait hurlé le mot magique "Poufsouffle" et que la table de droite avait commençé à hurler de joie, Cassy s'était sentie si heureuse. Mais depuis le matin même, rien n'aurait pu lui rendre le sourire. Même pas la jolie lettre que ses parents que Esméralda lui livra. C'était simple ; elle ne se sentait pas à l'aise, elle avait l'impression d'être une étrangère. Tout le monde se connaissait : elle ne connaissait personne. Parmis les quelques (et rares) élèves qui lui adressèrent la parole, chacuns disaient que leur famille descendait d'une lointaine famille de soricer, or, ses parents à elle était des purs moldus. Cassy, quant à elle ne connaissait rien au monde des sorciers, ou pas grand chose. Bref, elle paniquait. Hier soir, il y avait même eut un groupe de Serpentard qui l'avait obligé à verser une substance bizarre dans le verre d'une certaine Bliss Van Floeur.
Lorsque la salle commune commença à se vider, la petite Poufousffle se leva à son tours, ramassa son sac neuf et se dirigea vers la sortie. Elle jeta un regard sur sa montre. Elle avait le temps de passer dans sa salle commune pour revérifier son emploi du temps et de se laver les dents. Aujourd'hui, Cassy avait son premier cours de l'année, de sa vie. Et elle stressait. La fillette traversa le Rez-De-Chaussée, la où se trouvait sa salle commune. Elle donna le mot de passe et entra. En se dirigeant vers son dortoirs, son regard croisa celui d'une jeune fille, qui devait être en 6ème ou 7ème année. Cassy allait détourner le regard pour baisser les yeux vers ses chaussures lorsqu'elle avait remarqué le regard rassurant de cette fille. Cela remonta un peu le morale de la jeune Poufousffle. Une fois dans son dortoirs, elle revérifia son emploi du temps pour la 100ème fois depuis la veille au soir. Cours d'Histoire de la Magie. Elle se lava les dents et décida qu'il était temps d'y aller. Elle avait 10 minutes pour trouver sa salle de classe.
Remplissant sont sac de parchemins vierges , d'encres et de plumes, elle le mit sur son épaule et sortit du dortoirs, puis de la salle commune. Elle marcha longtemps, elle ce n'est qu'à se moment là qu'elle se rendit compte qu'elle tournait en rond et qu'elle était perdue. Il était 9 heures, et le cours commençait. Cassy tremblait. Ca y est, elle allait être renvoyée, ses parents la verraient rentrer, triste et déçue de leur fille. Ces forces l'abandonnèrent. Elle marcha encore, ne sachant où aller. Il n'y avait personne à qui elle put demander son chemin, tous les monde était en cours. La seule personne qu'elle croisa fut un fille, au regard glaciale à qui Cassy ne préféra pas à adresser parole. Elle ne savait même pas à quel étage elle était. Une porte entrebaillée attira son attention. Les larmes aux yeux elle entra.
C'était une salle de classe vide. Il y avait des tables dans un coin, un bureau dans l'angle et un grand espace libre. Dans le coin de gauche, il y avait des tas de coussins. La fillette s'approcha en titubant vers les coussins, posa son sac à ses côtés et s'effondra sur le gros poufs. Elle ne put se retenir plus longtemps. Les larmes coulèrent le longs de ses joues, en torents, elle ne pouvait les arrêter. Elle était si petite dans un château si grand. Cassy pleurait si fort qu'elle n'entendit pas la personne pousser la porte et pénétrer dans la salle de classe vide.

_________________



J'ai besoin de ton amour Cassy Morgenstern

Filleule d'Isabella Black ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ellian Windscape

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]   Sam 28 Aoû - 21:30

    Et voilà. Ma sixième année qui commence!
    Salut! Moi c'est Killian et je suis élève à l'école de sorcellerie de Poudlard! Vous trouvez que j'imite les débuts de manga? Eh bien, vous avez raison, j'avais la grosse flemme d'être original. En même temps, je suis une feignasse, enfin ça dépend les circonstances.. Quoiqu'il en soit.
    Cela fait cinq ans que je suis là. Mon été s'est très bien passé, je suis allé en France, sous le soleil en côte d'Azur où cette partie était bourrée de touristes. Mais c'était joli et j'avais découvert un coin du monde que je n'avais encore jamais vu de ma vie. Puis ensuite nous sommes allés au Pays Bas, pays moins ensoleillé mais qui n'était tout de même pas mal.Bref, voilà mes vacances en quelques mots. On est allé à la plage, on a fait nos gros touristes en achetant des souvenirs moldus et puis on a visiter, encore et encore...

    Et me revoilà à l'école. Chez les moldu, l'école était généralement prise comme une corvée, où on avait pas envie d'y aller. Ici, généralement, à Poudlard, on aimait bien y être. La magie était distrayante, c'était pour cela. Il est vrai que lorsque je vois certain moldus apprendre ce qu'ils appellent des mathéma... mathéma... mathématiques... non des "mathématiques" ou des "sciences", ça n'avait pas l'air trop passionant. Je me plaisait bien à Poudlard, j'avais des amis et c'était, pour chaque élève, devenue une seconde maison. Mes parents me manquaient beaucoup néanmoins, je le reconnaissait mais à Noël, j'allais toujours leur rendre visite. Je leur envoyais des lettres régulièrement et réciproquement.
    La cérémonie des premières années s'étaient bien déroulée, j'adore regarder la tête des petits nouveaux. Etant fils unique, j'aimais beaucoup leur parler car à mes yeux, ils étaient un peu comme la fraternité que j'ai jamais eu. J'aimais beaucoup parler aux plus jeune et même aux enfants. La famille est très importante pour moi et le fait de m'occuper de gamin me donnait un gout.. familial. Il en est de même pour parler aux plus jeunes qui venaient d'arriver à Poudlard. Et puis, ils étaient tous perdus les pauvres. Je me souviens de la première fois que j'ai mis les pieds ici. Je passai de ma petite maison à un énorme château. Autant vous le dire, c'était le changement radical. Heureusement, il y avait des préfets pour vous guider puis d'autres élèves qui faisaient leur études depuis plus longtemps.

    Le lendemain de la cérémonie, je me levai avec difficulté. Étant un amoureux du lit, j'avais du mal à me lever. Souvent, mes camarades devaient me tirer le bras pour que je m'enlève enfin et que j'ai le courage de commencer la journée. Je leur en était reconnaissant car sinon, j'allai être en retard. A des moments, j'étais si fatigué et si pas volontaire pour me lever que, si les autres ne me forçaient pas, je serais capable de sécher le premier cours de la matinée, voir le second juste pour quelques heures de sommeil en plus. Pourtant je ne me couche pas tard, c'est juste que j'ai un sommeil lourd.
    Je me lavai et m'habillai de ma tenue de sorcier étudiant et puis je me dirigeai vers la grande salle pour pouvoir grignoter, mon estomac s'étant mis à râler à peine debout. Je me choisit de bon toast, quelques tartines à la confiture et au miel et un bon chocolat froid car il faisait chaud dehors, étant encore en été.

    Puis je me levai et sorti de la grande salle. Je me dirigeai vers mon premier cours de l'année lorsque je passai devant une classe vide. Je m'arrêtai brusquement.. un drôle de bruit m'avait stoppé net. C'était.. comment vous décrire cela... des pleurs. J'entendais quelqu'un sangloter silencieusement, tout seul dans la salle vide.
    J'ouvrai la porte entrebâillée et je vis une petite fille, étalée sur les poufs, en train de pleurer. Surpris, je m'approchai doucement d'elle. Je détestai voir quelqu'un pleurer et ne rien faire. N'importe qui aurait pu hocher les épaules et passer son chemin mais pas moi.
    Je la rejoignit sans être trop pressé, pour y aller en douceur. Je m'agenouillai sur un des poufs à côté d'elle et posa une main sur son épaules d'un geste qui se voulait réconfortant. Puis je commençai à lui caresser le haut de son dos afin de la consoler, en essayant de ne pas emmêler mes doigts dans ses cheveux.


    "Hey.. qu'est ce qui ne va pas?" lui demandais-je presque sous un murmure.

    Visiblement, vu son aspect, elle semblait être nouvelle. Mieux encore, le blason qu'elle portait était le miens. Une petite nouvelle de ma maison? Il ne me semblait pas la connaitre alors cela devait être ça.
Revenir en haut Aller en bas
Cassy Morgenstern

avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet:    Dim 29 Aoû - 21:12

Même en essayant de se calmer, Cassy continuait de pleurer. Elle était vraiment desespérée. Où devait-elle aller ? Tous les couloirs se ressemblaient, chaquess étages étaient identiques, les portes étaient pareils... C'était un vrai labyrinthe pour la fillette. Elle avait été si heureuse de venir apprendre à se servir de sa magie à Poudlard... et voila qu'elle allait sûrement se faire renvoyer pour son retard. La petite Poufsouffle leva les yeux vers la porte. Elle n'avait pas entendu ce garçon entrer. Il s'approcha de Cassy et vint s'asseoir sur les coussins, à ses côtés. Il commença même à caresser son dos, d'un geste très réconfortant que Cassy apprécia beaucoup. La fillette leva ses yeux rougis vers lui. Elle l'avait déjà corisé dans sa salle commune, et le blason sur sa veste démontrait bien le blaireau de Poufsouffle. Les larmes continuèrent de couler mais avec moins d'intensité. Cassy sortit une pince de sa poche et s'attacha les cheveux qui tombaient en cascade sur son dos, et ceux qui tombaient devant ses yeux. Ensuite, le garçon lui demanda, doucement ce qui n'allait pas. La petite Poufsouffle ferma les yeux et tenta désespéremment de se calmer. Respire. Expire. Respire. Expire. Respire. Expire. Après quelques secondes de silence, les larmes se tarirent et Cassy put enfin lever les yeux vers le garçon. Il avait l'air gentil. Elle lui donnait 16-17 ans. Son chaleureux regard vert-noisette rassura Cassy. Il devait être simpathique pour venir parler à une petite de 1ère année, la plupart des plus grands se moquent complètement des plus petits. Mais lui non, il était... différent, elle le sentait. Elle se demanda à quoi elle pouvait ressembler avec ses yeux rouges. Mais elle ne baissa pas les yeux. Puis, après un discret reniflement, la fillette répondit de sa voix enfantine :

-Heu... C'est qu'en faite, j'allais à mon cours d'Histoire de la Magie, et j'ai oublié de regarder où se truovait la salle, du coup, je me suis perdue et je tourne en rond depuis longtemps. Je vais me faire renvoyer !
En disant ça, cela redonna à Cassy l'envie de pleurer. Mais la filette lutta contre les larmes et elle baissa les yeux vers sa montre. Il était 9h12. Elle était vraiment en retard. Tout était perdu, c'était certain. Surtout qu'elle avait besoin de ce cours, étant donné qu'elle ne connaissait rien au monde des sorciers. Elle avait pourtant si envie d'apprendre. Mais c'était trop tard. Elle avait en quelques sortes "séché' son premier cours de l'année. C'était un comble quand même. Tous ça à cause de ce stupide emploi sdu temps.. Il avait vérifié des centaines de fois son cours et bien sûr, par contre elle avait zappé de regarder l'emplacement de la salle. Le plus important. Cassy replongea son regard dans celui de l'inconnu. Elle ignorait tout de lui. Ce qu'elle savait c'est qu'il était simpa de venir parler à une petite d'au moins 5 ans de moins que lui. Cassy se sentait mieux à ses côtés, moins petite, moins perdue, bien.
-Je m'appelle Cassy Morgenstern, déclara-t-elle.
Cassy était triste et déçue, cette journée aurait dû être parfaite. Ca aurait du être SA journée. Elle avait pourtant si bien dormi cette nuit. Elle était dans un drtoirs avec trois autres filles de son âge ( a qui elle n'avait pas encore adressé la parole). Et son lit à baldaquin lui plaisait beaucoup. Bref, tout aurait du être génial. Mais peut-être que Cassy se trompait, peut-être que tous serait parfait, grâce à quelq'un en particulier...

_________________



J'ai besoin de ton amour Cassy Morgenstern

Filleule d'Isabella Black ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Ellian Windscape

avatar

Messages : 209
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]   Jeu 2 Sep - 13:08

    Après mes mots, la fillette se calme. Je l'entendis respirer bruyamment pour arrêter ses larmes et j'en fus un peu.. comment dire... sous le choc? j'ignorai ce qui l'avait mis dans un tel état et ça me fendait le cœur. Elle releva peu après sa tête et me montra ses yeux rouge, rongés par les larmes. Je haussai les sourcils mais je ne fis guère de commentaires. C'était normal à près tout qu'elle ait une telle tête de mort vivant après avoir pleuré toutes les larmes de son corps. Et encore, si je n'étais pas intervenu, j'ose même pas imaginer le résultat.

    Puis elle me répondit qu'elle cherchait sa salle d'Histoire de la magie mais que le château était tellement grand qu'elle s'était perdue. De plus, elle redoutait de se faire renvoyer dès son premier jour de classe. Je me mis à rire d'un rire rassurant. Généralement, les professeurs étaient certes exigeant mais indulgent, sauf les vraiment très méchant. Mais le professeurs d'histoire de la magie étaient sympa. Parfois, il remarquait même pas la présence d'élève.. pour vous dire. On avait tous beau dormir sur nos table, il continuait son cours
    .

    "Ne t'inquiète donc pas, c'est pas du professeur d'histoire qu'il faut le plus avoir peur, t'as plutôt de la chance de débuter par ce cours d'ailleurs. Tu entreras qu'il ne s'en apercevra même pas. Et puis, si les professeurs renvoyaient les élèves à cause de leur retard, je pense qu'un bon trois quart de Poudlard serait rentré chez eux. Généralement ils enlèvent juste des points ou bien ils laissent passer s'ils sont vraiment sympa. T'en fais donc pas! On est pas chez les militaires ici!"

    Puis elle se présenta sous le nom de Cassy Morgenstein et je lui présentait alors ma main pour qu'elle puisse la serrer, avant de faire à mon tour, ma présentation.

    "Killian. Enchanté!"

    Je lui adressai alors un grand sourire. J'espérai qu'elle allait se sentir mieux très vite car je n'aimais pas voir les gens qui allaient mal et encore pire s'ils pleuraient. Ça me rendait mal à l'aise et leur détresse me donnait envie de les consoler. Pire lorsque c'était une jeune fille.

    "Si tu as un problème, n'hésite pas à te confier à moi. Je ne sais pas tout mais je ferais de mon mieux pour te renseigner et t'aider. Tu veux que je t'accompagne à ta salle de cours?"

    J'avais encore du temps devant moi et je pouvais bien me permettre de l'accompagner pour son premier cours. Surtout que l'histoire de la magie ne se situait pas trop loin de ma salle de classe alors je pouvais bien le lui accorder.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Viens t'asseoir sur ses coussins, à mes côtés, et réconforte moi. [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]
» Je ne te connais pas... d'où viens tu?(Coeur boiteux )
» Viens prendre ta claque !!!
» Pour une personne admirable et exceptionnelle. ♥ [ Viens vite, grognasse. ♪ ]
» Sonate résonante, coussins moelleux et petits gâteux sucrés [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Poudlard :: 3éme étage :: Une salle vide-
Sauter vers: