* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]

Aller en bas 
AuteurMessage
Callum Lestrange

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : bien plus au nord ^^

MessageSujet: Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]   Mer 25 Aoû - 13:40

Is your secret safe tonight and are we out of sight
Will our world come tumbling down
Will they find our hiding place
Is this our last embrace
Or will the world stop caving in


Se cacher. C’était ma principale préoccupation. Personne de devait savoir que j’étais ici à Londres et personne ne devait avoir que j’étais encore en vie. Quatre ans que je n’avais pas mis les pieds chez moi. Quatre ans que je ne dormais plus. Quatre ans que je jouais un rôle auprès des mangemorts. Suite à mon évasion d’Azkaban pour tout le monde soit je me cachais soit j’étais mort. Je préférais qu’ils croient tous que j’étais mort. Sa m’arrangerais beaucoup de chose. J’aurais pu prendre une autre identité mais ce n’étais pas forcément le cas alors j’errais chez les mangemorts. Je ne pouvais pas sortir souvent sous peine qu’on me reconnaisse et qu’on m’arrête à nouveau. Les seules personnes qui savaient réellement que j’étais du bon coté c’était Maelle et Arthur Leeuwin. Arthur avait toujours été là pour moi quand j’étais à Poudlard. Pour moi il avait été comme un grand frère. Il est évident que je ne pouvais plus avoir de liens direct avec se serait trop dangereux. Autant pour lui que pour moi. Je ne voyais plus personne et ce n’étais pas toujours facile de côtoyer les mangemort surtout certains … Certains avaient des doutes d’autre me faisait aveuglement confiance.

Dur de se faire une nouvelle place alors qu’on était recherché. Je n’avais pas de lieu de vie fixe j’allais chez l’un ou chez l’autre et avait toujours la crainte qu’il découvre ma véritable identité et qu’il me tue. Ce n’était pas évident tous les jours mais c’était ce que j’avais voulu combattre le mal. Je voyais encore de temps en temps mon frère qui m’héberger mais je ne le supportais pas lui avait des doutes et on c’était encore disputer la veille. C’était partit en bagarre. S’avais toujours été comme ça entre lui et moi dès qu’on se voyait on ne pouvait s’empêcher de se taper dessus même depuis que j’avais rejoins les mangemorts. Bref J’avais un bleu en dessous de mon œil gauche c’était plus beau à voir que la veille mais c’était toujours pas terrible. Je me baladais dans les rues évidemment j’avais une capuche sur la tête qui cachait mon visage et j’étais habillé en noir. Je n’allais pas devoir être très long il pouvait y avoir un sorcier à chaque coin de rue. Prudence est mère de sureté.

Cependant en marchant je cru reconnaître Arthur. Oui Arthur. Je ne savais pas ce qu’il faisait ici mais sa me faisait tout drôle de le voir alors je décidais d’aller lui parler mais il fallait avant que je l’aborde en tout discrétion. On s’approchait lui ne m’avait sans doute pas reconnu. Lorsque nous étions cote à cote je lui pris le bras et l’entrainais vers une allé sombre. J’espérais qu’il ne m’en voudrait pas de trop.


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Leeuwin

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 13/04/2010

MessageSujet: Re: Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]   Sam 28 Aoû - 19:09

Arthur avait eu besoin d'un peu de solitude après ce qu'il venait d'apprendre. Pour ceux qui n'auraient pas suivi, Damon son futur beau-frère mais aussi protégé, et vampire, venait de lui annoncer que sa petite soeur, Maëlle, souhaitait devenir elle-aussi un vampire. C'était très dur à avaler pour le professeur de Sortilèges qui avait toujours mis un point d'honneur à protéger sa soeur envers et contre tout. Depuis la mort de leur parents, assassinés dans leur domicile lorsqu'ils étaient enfants, Arthur s'était juré de veiller à la sécurité de sa soeur, ne pouvant pas supporter de perdre le dernier membre de sa famille proche (j'entends par là père/mère/soeurs, car les Leeuwin ont toujours des oncles et cousins). Et voilà qu'elle voulait se transformer, une transformation longue et dangeureuse aux yeux de son grand frère. Damon lui avait dit cela dans la forêt interdite, sûrement pour l'ambiance ! Bref, le jeune homme avec l'esprit en feu, il n'arrêtait de se torturer, pesant le pour et le contre. Il savait que Maëlle était têtue et qu'il ne l'a ferait jamais changer d'avis, mais il ne pouvait pas ne pas essayer ! Il fallait qu'il lui parle, qu'il lui expose son point de vue, sans s'énerver. Et c'était cela le plus dur, rester calme quand vous bouillez. Sa soeur était inconsciente et surtout très égoïste ! Jamais Arthur n'aurait avoué que c'était sa réaction à lui qui tenait de l'égoïsme, fierté oblige ...

Le jeune homme choisit donc de mettre un peu de distance entre lui et Poudlard durant quelques heures. Il erra donc, en dehors du château où il enseignait avec passion les Sorts et Enchantements. Comme tout sorcier expérimenté qui se respecte, Arthur ne sortait jamais sans sa baguette. Il était vêtu de sa robe de sorcier, et d'une cape en peau de dragon. Les soirées, ainsi que les nuits, étaient fraiches en cette saison. Il marchait, un peu au hasard, lorsqu'il sentit une présence. Un homme se dirigeait vers lui, habillé de noir et avec une capuche sur la tête. Tout pour ne pas se sentir en confiance, quoi. Surtout que cet homme lui attrapa le bras et l'attira dans une ruelle sombre. Tous les sens du professeur étaient en alerte, et il avait saisi discrètement sa baguette, dans la poche de sa robe, au cas où. Il avait confiance en ses reflexes et ses capacités, en tant qu'enseignant des Sortilèges, il répliquerait ou attaquerait avec aisance. Mais d'abord, il voulait savoir ce que cet inconnu lui voulait, si c'était en bien ou en mal. Bah oui, il ne faut pas voir le mal partout, après tout cette personne était peut-être un membre de l'Ordre du Phénix, recréé par sa soeur, qui voulait lui faire passer un message, en essayant de ne pas être vu. Dans tous les cas, Arthur était aux aguets, prêt à agir.

Il regarda enfin de près le visage de son accompagnateur, et il ouvrit grand ses yeux. Non, ce n'était pas possible, pas lui ! Malgré quelques bleus sur le visage ainsi qu'un magnifique oeil au beurre noir, il ne pouvait pas ne pas le connaitre ! Quatre ans qu'il ne l'avait pas vu, ne lui avait pas parlé, et il l'accostait dans le noir, il avait presque failli lui foutre une trouille d'enfer ! Cet homme, c'était comme son petit frère, il l'avait pris sous son aile dès la première année du petit. Entre Gryffondor, il faut s'entraider, non ?! Il l'avait toujours apprécié, et l'avait toujours défendu. Quand il avait décidé d'infiltrer les mangemorts, qui renaissaient de leurs cendres tel un phénix, Arthur avait eu peur. Peur de voir encore un être cher arraché par les mêmes personnes, toujours les mêmes personnes. Il avait appris qu'une de ses missions avait mal tourné, qu'il se cachait pour ne pas aller à Azkaban, mais depuis il n'avait plus eu de nouvelles, rien, silence radio.

- Callum ! C'est pas possible, ça ne peut pas être toi ...

s'écria Arthur, à voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
Callum Lestrange

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 16/08/2010
Localisation : bien plus au nord ^^

MessageSujet: Re: Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]   Dim 12 Sep - 2:58

Je sentais qu’Arthur était sur ses gardes, ce qui était tout à fait normal venant de lui et puis la situation faisait aussi qu’il ne m’avait peut être et surement pas reconnu. Je ne lui en voulais pas. J’avais été absent quatre ans … quatre longues années. Je comprenais qu’en plus de mon capuchon qui cachait mon visage, qu’il devait se demander ce qui allait lui arriver et je le voyais déjà près à saisir sa baguette magique. Ce pendant durant un instant il y eut un long silence et il sembla me reconnaître.
C’était étrange de revenir à la réalité, de voir des gens qui comptent beaucoup. La ou j’étais durant ces quatre ans je n’avais pas vu grand monde appart les fidèles du nouveau seigneur des ténèbres oui c’était vrai il y en avait bien un nouveau. Son second était d’ailleurs élève à Poudlard. Je me demandais si Arthur savait tout sa. Je me doutais qu’il devait sans doute y croire, surtout que sa sœur est la chef de l’ordre du phœnix alors il me semble qu’il ne devait pas ne pas être au courant.

Jouer les taupes chez les mangemort sa me plaisait même si c’était assez dangereux si on découvrait que depuis le début je n’étais pas de leur coté. Ce serait la mort assurer, mais sa ne me faisait pas peur. Je n’avais jamais eu peur de la mort. On meurt tous un jour ou l’autre alors lorsque mon heure sera arrivé je ne pourrais pas faire grand-chose pour la reculer et pour rien au monde je ne voudrais retourner en arrière.

Voir Arthur me faisait songer à Maelle. J’avais toujours eu le béguin pour Maelle. Ma Maelle. J’envie une envie folle de la revoir. Je savais que ce serait dur de pouvoir avoir une conversation avec elle. D’une part parce que je ne pouvais m’absenter trop longtemps de chez les mangemorts et d’autre part parce que je redouter nos retrouvailles. Je m’étais endurcie depuis mon aller express à Azkaban et depuis que j’avais infiltré les mangemorts et je n’étais pas du genre à me livrer. Loin de là. On aurait pu me torturer pour soutirer des informations jamais je ne céderais. Je sais dans quel camp je suis et je sais pourquoi je me bas.
J’enlevais ma capuche pour qu’Arthur puisse me voir entièrement.


- Salut grand frère. Etonné de me voir hein ? J’ai plus d’une corde mon arc pourtant tu devrais le savoir depuis le temps. Comment vas-tu depuis tout ce temps ?

J’avais des tas de question à lui poser mais je n’allais pas l’assaillir de suite. Je devais quand même le laisser parler. Il m’était étrange de parler à un ami. Un véritable ami je veux dire. Une de ces personnes qui sait ce que vous êtes réellement. C’était bon de pouvoir avoir quelques minutes de répits. J’espérais qu’aucune personne indiscrète ne viendrait nous déranger. Pour le bien de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des retrouvailles après quatres ans d'absence [pv Arthur Leeuwin]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvailles. Ai-je vraiment grandi ?
» Des retrouvailles après de longues années (Fineldor)
» Des retrouvailles après deux ans.
» [Val d'Arryn] Retrouvailles après tant d'années (PV : Ashara)
» You left, I died ▲ John -retrouvailles- [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Hors de Poudlard :: Autre Endroit-
Sauter vers: