* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un week end dans les rues (pv Jill)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eliane Noguci

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Juste derrière toi ! *bouh !*

MessageSujet: un week end dans les rues (pv Jill)   Sam 26 Juin - 2:11

    Eliane était collée à la fenêtre de sa chambre, regardant à l'extérieur. La nuit était tombée, et il y avait un épais brouillard qui envahissait tout Londres. Un brouillard qui ne présageait rien de bon, et qui ne donnait pas envie de mettre un pied dehors. Si on ne voulait pas qu'il nous aveuglait, et qu'on se cognait sans cesse contre les gens. Mais pourtant, la jeune fille avait envie de sortir. Elle étouffait dans cette maison. Elle s'y sentait comme prisonnière... En fait, elle était venu passer le week end chez sa tante Gisèle. Seulement tout était vieux jeu ici. Il n'y avait rien d'intéressant à faire, mise à part de rergarder la télé. La tante Gisèle était tout à fait le type de vieille fille de trente ans, célibataire, vivant avec une dizaine de chats, et qui passait son temps à gâter sa nièce de sucreries, et de lui raconter la vie de ses chats...

    - Tu ne viens pas dormir ? dit cette dernière.

    Il était vrai qu'il se faisait tard. Il était bientôt minuit. Et c'était bien trop tard pour une femme comme elle, de rester debout jusqu'à cette heure-ci. Pourtant sa nièce n'était pas fatiguée. Au contraire, elle se sentait en pleine forme. D'ailleurs, c'est ce qu'elle lui dit. Tombant de sommeil, Gisèle ne discuta pas d'avantage, et alla se coucher.
    Aussitôt fait, l'hawaïenne sortit sa baguette, exécuta un petit mouvement, et son placard s'ouvrit tout seul. Des vêtements se décrochèrent de leurs ceintres, et flottèrent en sa direction. Elle les attrappa au vol, et les enfila direct. Ce n'était qu'une robe très courte, lui arrivant seulement jusqu'au haut de ses cuisses. C'était une robe gris-vert, assez simple, mais tout même assez sexy. Elle fit un autre mouvement avec sa baguette, et cette fois-ci, il sortit du placard des escapins noirs, simple aussi.
    La demoiselle sortit de sa chambre. Elle descendit les escaliers. Mais n'ayant pas vu Castor, l'un des chats de sa tante, qui dormait sur l'une des marches, elle trébucha sur lui, se cassant la figure dans les escaliers, les dégringolant. Le chat sursauta, ouvrit de grands yeux, et remonta à l'étage. Un peu sonnée, elle se reprit tant bien que mal. Ouf ! Rien de cassé ! La Serpentard jeta un regard en haut de l'escalier. Stupide chat ! Quelle idée aussi, de venir dormir ici.... Elle avait eu peur que ce bruit réveille sa tante. Mais non, il semblait qu'elle dormait comme une loire.
    Elle sortit de chez Gisèle, ainsi vêtu. Bon, il était vrai que cela lui donnait un mauvais genre.... Enfin, tant pis ! Elle crevait de chaud à l'intérieur, et elle avait besoin d'air. Et puis, en sortant le soir, il fallait toujours que l'italienne reste classe, dans sa façon de s'habiller. Cela allait attirer les mauvais types, mais bon.... Et c'était ce qui arriva. A peine qu'elle commença sa promenade, que des types la sifflèrent, et d'autres la draguèrent.
    Cependant, elle ne leut fit pas attention, préoccupée par ses pensées. Sortir seule n'était pas toujours amusant... Comme l'américaine regrettait de n'être pas resté à Poudlard, son second foyer. Mais ses parents et sa tante elle-même, insistèrent tellement pour qu'elle vienne ici... Qu'elle n'avait pu refuser. Eliane soupira. Qu'est-ce qu'elle aurait donné pour passer un peu plus de temps avec Nicolas, Alex, et ses autres amis Serpentard. Même ses ennemis lui manquait. Enfin dans un certain sens..... Car cela l'aurait diverti un peu, de les embêter.
    Et dans ce quartier, il n'y avait rien. Mise à part des séducteurs... Celle qui lui manquait aussi par dessus tout, était Jill, sa "camarade de nuit". La jeune fille l'appelait ainsi, car c'était toujours le soir qu'elle se retrouvaient, dans les dortoirs. Elles restaient longtemps à papoter, et à veiller très tard le soir. Pfff ! Quel ennui ici.... Que pouvait-elle bien faire ? Aller draguer, elle aussi ? Mouais... Après tout, elle avait parfaitement la tenue pour être une chauffeuse de trottoir.... Oui, mais.....
    L'hawaïenne fut tiré de ses pensées, par des pas précipités qui se rapprochaient. Il semblait que ce soit une jeune femme. Elle vit d'ailleurs sa silhouette se rapprocher. Malheureusement, dans cette pénombre, cette personne ne semblait pas regarder où elle mettait ses pieds. Car elle rébucha sur quelque chose, et tomba en avant. Sauf que la Serpentard la rattrappa bien avant qu'elle n'attérisse sur le sol. Elle l'avait rattrappé comme les super héros qui le faisaient avec les demoiselles en détresses, dans les films. C'est à dire, un bras au dessous de la nuque de la jeune fille, et l'autre bras la saisissant par la taille. En même temps, faire ce genre de chose était facile pour elle, puisqu'elle était souvent plus grande que les autre filles, avec ses 1m80....

    - Faites bien attention mademoiselle, dit-elle avec douceur. Vous pourrez..... Jill ??? s'étonna t-elle en reconnaissant sa camarade.
    Que faisait-elle ici ??? Qu'importe.... La vert et argent était contente de la revoir. Ça alors ! Quand on parlait du loup...

    - Qu'est-ce que tu... Oh ça alors, je suis contente de te revoir !!!ajouta t-elle en l'aidant à se relever.




hj: bon, c'est un peu nul comme post, mais je n'avais pas trop d'inspi aussi -_-".....
Revenir en haut Aller en bas
Jill White
Allumeuse et gentille Serpentard
avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : quelques part....

MessageSujet: Re: un week end dans les rues (pv Jill)   Sam 26 Juin - 23:56

HS : Shocked je rève de postes nul seront comme cela ^^

Comme je revais de sortir... De partir, de m'evader... Loin de Poudlard... J'en avais marre de rester enfermé au même endroit pendant toute l'année. Je n'avais même pas le droit au sortie à Pré-au-lard, à cause de mon père, qui avais refusé de me signer le papier. Evidement, j'y allais quand même en cachette. Mais là, j'avais uen irreprensible envie de sortir. Maintenant.
Sans reflechir, je me levais et m'habillais. De façon très sobre pour une fois, car je tenais à être discrete. Un jean noir et un debardeur de la même couleur, sans pull. Il ne faisait pas très froid ce soir. Je m'approchais de la fenetre du dortoir et l'ouvrit. C'était presque trop facile. Personne ne se reveillait, aucun surveillant en bas... Vraiment trop facile. Je sourit. Faire un tour à Pré-au lard, ça serait du gateau.
Je sautait de la fenetre et atterit avec souplesse en bas. Non, je ne me suis pas ecrasé parce que je viens de sauter 300 m. J'au utilisé un sort pour amortir ma chute. Je ne suis pas encore assez cruche pour sauter autant. Ou suicidaire.
Enfin donc, je traversait rapidement la cours de Poudlard, evitant tous le personelle suceptible de me coller pour avoir "fuguer". Et j'ai appellais mon balai. Là-dessus, je me suis envolé pour Pré-au-lard.
Une fois arrivé, je m'arretais et regardais la ville encodrmis.Mais ne ressentit rien. Rien de rien. Ce que j'aimais, c'était le danger. Risquer de me faire prendre à tout moment. J'aimais profité de ma vei pour faire des trucs dingue. Et cet sortie avait était trop facile. Rien d'exitant là-dedans... Tout avait était trop facile. Alors une idée dingue me traversa. Londres ! Ca c'était dingue d'aller de nuit à Londres en cachette... j'allais me faire tuer le lendemain, c'est sur. Mais maintenant que j'y avais pensé, la tentation était trop forte. Je devais aller à Londres.
Et c'est là que j'ai enfourché mon balai pour Londres. Et au milieu de la nuit, j'étais là-bas.
Evidement, il n'y avais personne que je conaissais. je n'avais jamais sympathiser avec des londonniens moldus, et aucun sorcier ne devrait etre là. D'un côté, j'avasi très envie de croiser quelqu'un pour trainer avec... mais bon, là j'étais seule, libre. Exactement comm je le voulais.
Je regardais autours de moi, distraite, emerveillé par cet liberté, et trebucha. Je tombais et quelqu'un la rattrapa avant qu'elle s'ecrase sur le sol. La scene était comique. Presque le cliché du prince rattrapant sa princesse. Je rigolais en pensant que c'était peut-être un beau garçon, pas du genre pervers. Mais la voix qui lui parlait était etrangement feminine. Je regarda son sauveur qui n'était autre que... Eliane ? Je me redraissais.
    "Eliane ! j'enlaçais mon amie. Moi aussi Ben ça alors, je m'attendais pas à te voir ici. Qu'est-ce que tu fais là ?"

J'étais assez heureuse de voir mon amie, copine de lalatage même. A chaque fois qu'on se voyait, onse racontait notre vie un peu. Puis je regardais la ruelle sombre ans laquelle on étais et dit :
    "Euuuuh, on va se boire un verre dans un bar pas loin ? J'aime pas resté planté"


HS2 : désolé, c'est court --" je l'ai un peu baclé
Revenir en haut Aller en bas
https://img7.hostingpics.net/pics/5947172441887323_08501b588d_mod
Eliane Noguci

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Juste derrière toi ! *bouh !*

MessageSujet: Re: un week end dans les rues (pv Jill)   Mer 30 Juin - 4:18

    La soirée était assez fraîche. Mais dans l'air, il y avait une certaine pesanteur, car le temps était quand même assez lourd. Voilà pourquoi on voyait la plupart des gens sortir avec des vêtements assez légers. Bon d'autres en portaient aussi, pour d'autres raisons... Mais ce n'était pas le cas d'Éliane, hein ? Même si les apparences étaient assez trompeuses... Il était vrai que la scène qui venait de se passer était assez comique. Mais comme on pouvait le voir, la jeune fille en avait fait exprès. Cependant, elle fut prise de surprise lorsqu'elle constata que c'était son amie de Poudlard, qui celle-ci fut aussi heureuse qu'elle de la revoir, puisqu'elle la prit dans ses bras. Elles en étaient toutes les deux étonnées de se retrouver là, dans les rues de Londres, aussi loin de Poudlard.... L'hawaïenne étreignit aussi sa camarade. Comme quoi, le hasard faisait bien les choses parfois... Celle-ci lui demanda donc ce qu'elle faisait là. Elle voulut lui répondre, mais Jill jeta un regard mal à l'aise aux alentours, et préféra quitter les lieux. Enfin, juste s'éloigner de cette rue. Tant pis ! Comme d'habitude, elles se raconteront leurs vies, mais ce sera en marchant cette fois-ci. La Serpentard sourit, et passa un bras autour du cou de la jeune fille, l'entraîna avec elle vers d'autres rues. Alors qu'elles commencèrent à marcher, elle essaya de lui expliquer au mieux qu'elle pouvait sa raison ici :

    - Ben c'est un peu compliqué... J'ai dû venir ici pour le week-end voir ma tante Gisèle. Mais bon, ce n'est pas non plus le genre de personne avec qui on aime passer du temps en sa compagnie... Une femme très seule, qui vit avec au moins quinze chats... Tu vois le genre ?

    Elle marqua une pause. Le temps qu'une légère brise faisait virevolter sa chevelure brune ondulée, avec des mèches blondes, qui retombait en cascade le long de son dos. Elle tourna la tête pour regarder le joli visage de sa camarade. La demoiselle lui demanda à son tour ce qu'elle faisait ici. Elle arrivèrent devant une sorte de café moldue, au nom de Starduck coffee. On disait qu'ils y faisaient de délicieuses pâtisseries, et d'excellentes boissons. Il y en avait de toute sorte. Et étant un fin gourmet, elle les avait pratiquement tous goûté. Cela dit, la jeune Noguci avait bien envie de goûter leur nouveau frapuccino au chocolat-caramel-cookies... C'était une des principales raisons de sa sortie de ce soir. Et elle avait peut être la chance de partager ce plaisir avec son amie. Elles entrèrent donc dans le café. C'était peut être un peu trop simple et modeste pour une fille de son rang, mais l'italienne aimait bien ce cadre simplet. Cela changeait un peu de ses habitudes... Il y avait très peu de monde. Chose tout à fait normal, vu qu'il était quand même minuit. Et que la plupart des londoniens préféraient aller voir ailleurs... Aller dans des bars, ou traîner dans les rues...
    Elles s'installèrent dans un coin assez isolé, rien que pour eux deux. Une fois qu'elles jetèrent un regard à la carte des menus, la demoiselle demanda donc :

    - Alors, que prends-tu Jill ?



hj: moi aussi c'est court, et assez simplet -_-'
Revenir en haut Aller en bas
Jill White
Allumeuse et gentille Serpentard
avatar

Messages : 645
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : quelques part....

MessageSujet: Re: un week end dans les rues (pv Jill)   Sam 3 Juil - 13:26

HS : Désolé du changement de narration

    Qui l'aurait crut ? Les deux amies se retrouvant en pleine année scolaire dans une ville aussi grande que Londres ? Le monde est vraiment petit en fait. Jill sourit à cet coïncidence. Jill passa sa main dans ses cheveux, tic qu'elle avait pris récemment, puis écouta son amie qui repondait à sa question. Ah ouais, pas terrible la tante... Jill compatissait. Quinze chat quand même ! Jill était allergique à ces bêtes en plus. En y repensant, elle était allergique à tout ce qui avais es pils. D'où son attirance un peu morbide pour les serpents. Parfois en fait, la jeune fille était très cliché serpentard à part le fait qu'elle était gentille...
      "Arf.... Courage... J'avais une grand-mère du même genre mais elle est morte il y a un an. Ca parait un peu sadique quand je le dit, mais tans mieux. J'arrivais pas à la supporter. Enfin bon, elle avait pas de chats, c'était déjà ça de gagné."

    Jill fit un sourire compatissant à son amie en la regardant. Puis l'observa réellement. Vraiment, Eliane étit tellement classe. Jill se sentait balourde à côté d'elle. Elle la regardait marcher, le vent secouant ses cheveux. Elle était magnifique dans ses moments là... Jill secoua la tête! Mais elle délirait ! Jill préféra tirer un trait sur cet épisode troublant et suivit Eliane en évitant de repenser quelques choses de gênant de nouveau. Une fois arrivée au café, Jill regarda autours d'elle. Tiens, elle n'était jamais venu là encore ? Pourtant la jeune fille habitait à Londres et pensait connaitre as mal de cafés dans ce genre. Le cadre était simple et sympa. Jill se sentait assez bien. Elle qu'on prenait pour une fille tellement superficielle avait besoin des simplicité dans sa vie de temps en temps. Loin de tout les artifices qu'elle mettait en temps normal. L'endroit était peu peuplé. Il fallait dire qu'il était tard et que les gens préférait la compagnie des bars à ses heures ci. La jeune fille regarda avec gourmandise les pâtisserie et pensa à toute les choses délicieuse et sucrée qu'elle pourrait prendre. Elle s'installa en face de son amie et parcourut la carte à son tour. Il y avais plusieurs choses qu'il la tentait. La vois d'Eliane la ramena à la réalité. Quoi prendre ? Jill hésita un moment.... Puis finalement, opta pour la simplicité. Elle était un peu fatigué ce soir.
      "Je vais pas cherche loin. Un café. Et toi ?"

    Une fois qu'Eliane eut dit sa réponse, les deux jeunes files passèrent leurs commandes. Et en attendant qu'on leurs apportent, Jill parla.
      "Alors quoi de neuf pour toi ?"

    Quoi de neuf.... La realité frappa Jill brusquement. Elle avais pas mal de choses neuve à reconter à son amie, en effet. Les couples qui se formaient à Poudlard la rendait folle. Elle avait insultés ses deux meilleurs amis avant de critiquer leurs amour. Elle avait embrassé Nathe, sont meilleur ami. Elle avait frappé Kelsey. Puis l'avais embrassé à son tour. Kelsey, sa meilleure amie depuis sa première année... Alors oui, Jill avait pas malk de choses de neuves à raconter à son amie. Mais d'abord, elle laissa la parole à Eliane. Elle espera sortir un peu de ses pensées deprimantes.

HS2 : désolé, j'etais crevé, pas terrible le post
Revenir en haut Aller en bas
https://img7.hostingpics.net/pics/5947172441887323_08501b588d_mod
Eliane Noguci

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Juste derrière toi ! *bouh !*

MessageSujet: Re: un week end dans les rues (pv Jill)   Mer 7 Juil - 19:01

hj: désolé du retard, mais j'étais pas mal occupée en ce moment...



    Eliane sourit à la réplique de Jill, lorqu'elle fit allusion à sa grand-mère. C'était la première fois qu'elle voyait une personne se réjouir de la mort de quelqu'un d'autre (à part elle). Parfois, cette fille lui faisait penser à elle... Elles entrèrent donc dans ce café où l'ambiance était des plus chaleureuse. Alors qu'elles s'installèrent dans un coin tranquille, la jeune fille jeta un regard à son amie. Elle voyait bien que les pâtisseries d'ici lui mettaient l'eau à la bouche... Elle sourit en la voyant ainsi. Sa camarade était vraiment mignonne. Avec ses cheveux bruns, ses yeux couleur noisette. Elle devait avoir du succès au près des garçons. Et peut être même au près des filles.... La Serpentard chassa cette idée de la tête, avant qu'une autre mal intentionnée lui parvienne à l'esprit. Elles étaient venues ici uniquement entre amies. Alors il ne fallait pas qu'elle tente quelque chose qui pourrait nuir à cette amitié...
    La demoiselle ne jeta pas un regard à la carte, sachant déjà ce qu'elle voulait prendre. Jill se décida à prendre tout simplement un café.

    - Tu ne veux pas essayer autre chose ? Tant qu'on est là, autant en profiter... Moi, je vais prendre un de ces délicieux frapuccino au chocolat-caramel-cookies.

    Une serveuse vint prendre les commandes. La jeune White laissa l'honneur à la brune de commencer en premier. Elle commanda donc son frappucino, ainsi qu'un cheesecake au chocolat. Cette dernière voulut quand même prendre un café.

    - Tant pis pour toi ! Tu rates quelque chose... Et un cookie, pour la charmante demoiselle ! Le plus gros que vous avez, s'il vous plait ! ajouta t-elle à l'adresse de la serveuse.

    Elle n'avait pas pu s'empêcher. Eliane ne pouvait pas la laisser partir sans avoir goûter au moins un de leurs cookies. Car personne ne faisait des meilleurs cookies comme ici. Bon, c'était assez simple. Mais elle ne savait pas ce que la jeune Serpentard aimait... Elle ne voulait pas lui prendre quelque chose qu'elle n'aimerait pas ensuite. La serveuse nota le tout sur son petit carnet, et s'en alla. Une fois seules, Jill fit la conversation, lui demandant de ses nouvelles.

    - Oh rien... Mise à part que j'ai fais la connaisance d'une fille ces derniers temps, particulièrement agaçante. Une Alexa Kredel... Tu vois qui c'est ? Elle est à Serdaigle. Enfin bref, je n'ai pas envie de gâcher la soirée en parlant d'elle... Et toi ? Qu'as-tu de nouveau ? Au fait, je voulais te demander un truc... Je ne te l'ai jamais demandé avant, car cela ne m'a jamais traversé l'esprit avant.... Mais je me demandais... Tu es de quelle origine ?
    Bon, cela paraissait peut être un peu bête de lui demander cela maintenant. Mais il était vrai, qu'elle n'avait jamais pensé à lui demander avant. Enfin, ce n'était pas très grave. Vaut mieux tard que jamais... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un week end dans les rues (pv Jill)   

Revenir en haut Aller en bas
 
un week end dans les rues (pv Jill)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Dans les rues de Pré-Au-Lard
» Promenade dans les rues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Hors de Poudlard :: Londres :: Le Londres Moldu-
Sauter vers: