* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Bienvenue en enfer [Pv Evan ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathaniel Rider

Nathaniel Rider

Messages : 205
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 27
Localisation : en enfer

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeMer 5 Mai - 23:07

La sonnerie du réveil qui retentit, les premiers élèves que l'on entends ça devrais suffire à me réveiller mais je n'ai pas envie de me lever. Je ne sais pas pourquoi mais cette journée je ne la sens pas. Je suis d'humeur neutre si je puis dire ... pour l'instant. Je ne sais pas encore que ma journée va s'avérer être un véritable cauchemar et le début de mon entré en enfer. Je fini par me lever cinq minute après la sonnerie stridente de ce fichue réveille. Je baille un grand cou, je m'habille , aujourd'hui ce sera jean , chemise et basket. J'enfile ma robe de sorcier par dessus , autant ne pas se faire virer de cours comme la dernière fois. Je passe un rapide cou dans mes cheveux qui finissent par se faire tout seuls. Je viendrais chercher mes affaires de cours après je n'ai pas envie de m'encombrer. Je me décide à quitté la salle commune, je pense à Kelsey si j'en crois Jill, elle m'aime. Je souris repensant à ce soir sous le saule cogneur, c'était là que j'avais su. Je ne savais pas si ce qui allait se passer entre nous car je n'avais pas revue Kelsey depuis ce soir là. Puis je repensais à Jill, j'avais de la peine pour elle, je ne l'avais jamais vu comme ça avant. Je m'en voulais pourtant je savais que je n'y pouvais rien. Je ne m'étais pas aperçus que tout en pensant mes pas m'avaient amenées dans la grande salle. Je regardais si qui était déjà entrain de déjeuner, je ne vis pas Kelsey , elle ne devait pas encore être levée. Je me dirigeais vers la table des serpentards, ma table. Je m'installais au cotés de Minh ma confidente. Notre amitié c'était crée récemment et je l'appréciait beaucoup. Je me servis un verre de jus de citrouille puis je pris un petit pain et commença à déjeuner. La grande salle se remplissait et on entendais toutes sorte de conversations.Alors que je déjeuner tranquillement et discutais avec Minh je sentais qu'on m'observais. Je me retournais deux filles de la table d'à coté me regardais. Je me demander pourquoi mais me rappelais qu'il devait y avoir pas mal d'enfant de moldus ici , et j'en faisait d'ailleurs partis, c'était peut être pour ça que ces premières années m'observait étant donner que j'étais connu dans tout Londres et même bien plus loin que Londres. Je ne fis donc pas attention. Erreur. Le bruit de la grande salle fut interrompu par un cri de chouette et un battement d'aile. C'était Hermès ma chouette. Étrange ce n'étais pas l'heure du courrier. Ma chouette se posa juste devant moi sous le regard des autres élèves. Je pris l'enveloppe qu'elle contenait et le journal qui allait avec. La chouette s'envola à nouveaux dans les air et disparu de la grande salle a travers les fenêtres. C'était intrigué de recevoir du courrier si tôt. Je lus l'adresse , c'était mes parents qui m'écrivaient. Lorsque j'ouvris la lettre, je reconnu l'écriture de mon père. C'était rare qu'il m'écrive en générale c'était ma mère qui m'envoyer des lettres pas mon père. Au fur et à mesure que je lisait la lettre mon visage changea de couleur. Lorsque j'eus terminé j'étais complétement blanc.Je comprenais pourquoi c'était mon père qui m'écrivait et non ma mère. Elle avait été enlevée. Mon père avait joint un magazine moldus la Une du magazine était consacré à l'enlèvement de ma mère. Je n'arrivait pas a y croire. J'ouvris le journal brutalment à la bonne page. Je lus l'article :

Samedi soir dans les environs de huit heure Claire Rider (connu pour avoir jouer dans de nombreux films) à été enlever. Les circonstances de cet enlèvements sont encore inconnues.Son mari Carl Rider (connu pour avoir jouer également dans de nombreux films) affirme qu'il s'agit bien d'un enlèvement, sa n'a durer selon lui que quelques seconde, Mme rider était partie se refaire une beauté , ne la voyant pas revenir Carl est allé qui s'inquiétait et aller voir, tout ce qu'il a retrouver c'est son sac abandonné par terre. Comment cette enlèvement c'est il passer ? Nous n'en savons rien pour le moment. Nous ignorons également si cet enlèvement est lié à leur fils Nathaniel Rider. L'adolescent avait été envoyé dans un lycée correctionnel dont on a jamais vu le nom ni l'adresse. Ou est il vraiment ? Pourquoi Mme Rider a-t-elle été enlever ? Les experts mènent l'enquête ...

Je refermais le journal de rage et le froissait entre mes mains. Je n'arrivais pas a y croire. A les croire on m'accusait! Je me levais sans terminé mon déjeuner Minh me regarda sans comprendre. Je quittais la grande salle dans une furie noire. J'avais besoin de réfléchir. A présent je savais pourquoi ces première années m'observais. Je marchais dans les cachots, ici il faisait frais. J'essayais de me calmer avant d'entrer dans la salle commune, je me posais un moment sur le mur glacée, j'avais vraiment besoin d'air frais. Soudain j'entendis des pas venir vers moi je me retournais et vis ...
Revenir en haut Aller en bas
http://hp-potterveille-hp.skyrock.com/
Evan Parker

Evan Parker

Messages : 210
Date d'inscription : 10/04/2010

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeJeu 6 Mai - 15:07

Evan sourit au souvenir de ce qu'il était advenu deux jours plus tôt. Peu de sorcier étaient capables de s'enfuir du château aux yeux et à la barbe de tous. Mais lorsqu'on était un vampire de nombreuses choses jusqu'alors impossibles pouvaient se révéler simplement difficiles. Et les difficultés il les avait toujours surmontées. Samedi, alors qu'il faisait déjà nuit, Evan était resté plus longtemps que prévu dans le parc. Etant d'un tempérament plutôt solitaire il était seul et se doutait que personne ne serait assez idiot pour venir interrompre sa solitude. Certes il était beau, qui pouvait le nié ? Peu de filles lui résistaient, car la gente féminine aime le risque et la puissance, car elle est presque prête à tout pour de nouvelles expériences mais son regard glacé lui permettait lorsqu'il le désirait de ne pas se faire approcher. Puis il s'était élancé dans le forêt, courant sans relâche nullement essoufflé. A la grande salle il avait pris soin de faire boire du polynectar à un faible usant de menace pour le soumettre au sortilège de l'impéro. Les sorts impardonnables ne risquaient pas de le faire abandonner. Depuis sa nouvelle naissance il avait juré fidélité au Maître, à son père, depuis sa nouvelle naissance il avait appris à manier toutes sortes de sorts dangereux, à ruser et à mentir. Il était mauvais et rien ne pourrait jamais le faire revenir à la lumière. Mais ses talents devaient rester secrets or... le monde ne l'avait pas souhaité ainsi. Un jeune serpentard un peu plus intelligent que les autres avait levé le voile sur le mystère qui l'entourait. Aussitôt qu'il l'eut su le fils du Seigneur des Ténèbres avait décidé de réagir, après avoir retiré les informations dont il avait besoin à l'aide de ruse et de méthode plus ou moins orthodoxe. Maintenant il était parti pour se venger. Dès qu'il fut assez loin de l'enceinte de Poudlard il ralentit et avisa. Devait-il ou non prévenir son père ? Mais ça n'avait que bien peu d'importance, il n'était pas du genre à le déranger pour si peu... Il finit par transplaner directement chez les parents. Car qui kidnapper de plus important que celle qui nous a engendré, celle que l'on avait aimé en premier ? Elle ne cria pas, trop surprise sans doute pour réagir mais ça se comprenait chez une moldue. Puis la prenant dans ses bras il disparut. Voilà mes amis l'histoire de l'enlèvement le plus rapide qu'il eut existé dans l'histoire.

A son réveil Madame Rider fut étonnée de ne pas reconnaître où elle se tenait. C'était une pièce assez bien tenue, mis à part une ou deux toiles de poussières qui se tenait de part et d'autre d'une vaste armoire. La tapisserie y était sombre, le lit un baldaquin rouge. Une petite fenêtre donnait face à la lune et plus loin vers des montagnes enneigées. Evan ne mit pas longtemps à se rendre compte que son hôte avait enfin ouvert les yeux.


- Bonsoir Madame Rider. Sachez que c'est la première fois que je reçois une moldue dans mon lit et si j'avais moins d'estime pour votre fils sans doute aurais-je choisi de profiter des bienfaits du corps d'une grande actrice.

Instantanément la femme fut saisie d'inquiétude. Cet homme n'avait rien d'humain et en plus il connaissait son fils. Mais très vite elle se ressaisit, sans doute en avait-elle tant vu dans ses films que plus rien ne lui faisait peur.

- Je sais qu'elle genre d'individu vous êtes. Et croyez-moi si vous faites le moindre mal à mon fils...
- Je le regretterai ? Je crains qu'une femme comme vous soit capable de me faire le moindre mal... Au contraire avec tout le respect que je vous dois madame, c'est vous qui risquait de faire souffrir votre fils.


Alors Evan se mit à rire. Sous bien des points il ressemblait à son père si ce n'est qu'il était beaucoup moins puissant. A nouveau Madame Rider trembla et pour la première fois se mit à pleurer.

- Mais... qu'est qu'il vous a fait ?... Êtes-vous dénué de coeur pour faire souffrir femme et enfant ?... Si vous avez la moindre... la moindre humanité encore en vous. Je vous supplie, je vous en prie relâchez moi et je disputerai mon fils...
- Allons bon, je sais fort bien que les femmes comme vous n'ont aucun pouvoir sur leur fils. Et puis vous seriez trop soulagée pour le disputer.
- Vous vous...
- Non j'ai raison. Et quand à mon humanité et mon coeur vous ne pouviez pas tomber plus bas. Je suis un mort madame, j'ai cessé de vivre il y a bien une quinzaine d'année maintenant. Je suis un monstre et j'en remercie le ciel.
- Et si c'était... c'était votre propre mère que l'on enlevait ?
- Je ne la connais pas on m'a privé d'elle. Et quand bien même elle ne serait pas assez idiote et dénuée de force pour partir. Bien ce n'est pas tout mais c'est qu'on m'attend et qu'il serait dommage que j'arrive en retard, comprenez-vous ? Sortir de cette demeure est impossible surtout que mon père devrait bientôt rentrer... et croyez-moi vous n'aimeriez pas le croiser... il aime aussi les plaisirs du corps qu'il aime le sang frais.
- S'il vous plait prenez soin de mon fils,
dit la mère comme sourde aux phrases précédentes.
- Lui faire du mal n'est pas dans mes intentions... du moins s'il reste sage.
- Dites-lui... dites-lui alors que je l'aime...
- Madame ne vous fiez pas à mon apparence, j'ai beau être aimable et élégant je n'en reste pas moins un assassin et non un messager. Ceci dit je vous souhaite un bon séjour.


et il disparut... A ce souvenir Evan souriait encore. Depuis qu'il était revenu à Poudlard il guettait l'humeur et les messages de Nathaniel, aujourd'hui, lundi, il venait de le voir regagner le chemin de la salle commune après avoir reçu l'hibou, aussi décida-t-il de faire de même et de le suivre silencieusement. Nathaniel Rider semblait désemparé.

Evan sourit. Tant de désespoir l'amusait, pauvre petit serpentard qui a perdu sa maman... Pathétique, risible. Ce garçon n'aurait jamais du rejoindre cette noble maison. Il était bien trop faible. Alors Evan sortit de l'ombre.


- Ta mère c'est vraiment dommage... Mais il faut dire aussi qu'elle a de bonnes formes. Sérieusement elle a presque un corps de rêve. Je comprends le désir qu'à mon père pour les femmes moldus. J'aurai aimé la tenir plus longtemps contre moi... vraiment décevant.

Il avait prononcé cette phrase après s'être assuré qu'il ne restait plus personne dans les parages, pour presque tous Evan n'était rien qu'un orphelin. Le message qu'il avait fait passé à Nathaniel était clair quoique non dit directement. Mais en même temps que l'autre serpentard ne le comprenne pas ne l'aurait pas étonné. Il semblait tellement sonné.

* Tu as bien visé Evan. Maintenant tu peux être sûr que Nathaniel fera presque ce que tu voudras.*

_________________
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Evansigna1-1fda938
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Img-114646z3g9bBienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606




kit by Ellian, mici!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Rider

Nathaniel Rider

Messages : 205
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 27
Localisation : en enfer

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeJeu 6 Mai - 18:11

C'était Evan ... Je le vis sortir de l'ombre comme un fantôme, pourtant ce n'était pas un fantôme c'était bien pire... un vampire, bien plus qu'un simple vampire. Comment ne l'avais-je pas vu plutôt? Par un concours de circonstances, je savais ce qu'il était. Je savais pour qui il travaillait. Pour moi Evan n'étais plus humain pas plus qu'un vampire c'était tout simplement un monstre. Comment je l'avais découvert ça ça n'avait pas d'importance, ce qui avait d'important c'était que lui savait que je savais ... Et la première page du journal me le prouvait.

"Nous ignorons également si cet enlèvement est lié à leur fils Nathaniel Rider."


Cette phrase me reviens à l'esprit. Finalement ils n'avaient peut être pas tords ... C'était de ma faute. C'était à cause de moi que ma mère c'était faite enlever et je compris que celui qui l'avait enlever était devant moi, le sourire aux lèvres.
Qu'avais-je donc fait ? je venais de causer l'enlèvement d'un membre de ma famille.
Lorsque Evan parla, j'eus envie de le tuer. Comment avait-il osé ? Comment avait-il osé s'en prendre à elle ? Cependant je gardais mon sang froid.

- Laisse là! Elle n'a rien avoir avec moi. Laisse là et je ferais ce que tu voudras.


Je n'avais pas vraiment le choix. Si je me soumettais pas à ses volontés j'étais sur que je ne reverrais jamais ma mère et jamais je ne le permettrais. Jamais je ne permettrais qu'on fasse du mal à ma famille ou a mes amis. Ils aurait ce qu'il voulait, je me fichais bien de ce que j'allais devenir ensuite ce qui comptait c'était que ma mère sois hors de danger qu'Evan la laisse tranquille et qu'il laisse ma famille tranquille. Je ne savais pas dans quoi je m'entrainer mais peu importer si je pouvait sauver ma mère ce serait ça de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
http://hp-potterveille-hp.skyrock.com/
Evan Parker

Evan Parker

Messages : 210
Date d'inscription : 10/04/2010

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeLun 10 Mai - 11:41

Bien que doté d'un physique peu commun pour un simple mortel c'était tout ce que Nathaniel avait... Intérieurement il était vide, bercé dans des illusions d'un monde de rêve il était bien loin de connaître la valeur de la vie et celle de la liberté. Avec des parents moldus, aussi célèbres soient-ils cela n'était pas étonnant d'ailleurs. Aussi Evan s'attendait à ce que Nathaniel se laisse submerger par la haine, un sentiment qui devait être nouveau pour ce dernier... Et pourtant... Jamais il n'aurait pensé à ce que le serpentard se rende tout simplement... Le vampire se mit à rire. La situation était encore plus comique qu'il ne se l'était imaginée et Nathaniel encore plus perdu qu'il ne l'avait cru. Sérieux qu'est-ce que ça faisait du bien de voir que les entraînements de son père portaient ses fruits. Que par la simple force des mots et de la connaissance des faiblesses de l'un on pouvait manipuler à sa guise un être humain. Toutefois son père avait déjà beaucoup de mangemorts, certes un de plus pouvait faire une grande différence mais à quoi était bon Nathaniel ? Le problème de s'il resterait fidèle ou non ne se posait pas. Evan l'avait étudié depuis longtemps, il connaissait ses faiblesses notamment son amour qu'il avait pour la petite Kelsey. Mais Nathaniel serait-il capable de faire pencher la balance du coté des Ténèbres. Le fils du Seigneur des Ténèbres sourit. Il pouvait le mettre à l'épreuve, il pouvait le dompter pour travailler son moral et sa force physique ainsi que son répertoire de sort. Il pouvait le polir, rendre ses surfaces blanches ténébreuses, ses incompétences en une force indomptable... Mais si il voulait l'utiliser il faudrait déjà travailler beaucoup son mental.

- Si tu veux avoir une chance de revoir ta mère suis moi Nathaniel.

Evan ne se retourna même pas pour voir si le serpentard le suivait. Il avait confiance et puis si le petit vert ne lui obéissait pas il pourrait tuer sa mère. En d'autres termes il était pris au piège, une fois qu'il s'était élancé là-dedans il n'avait guère d'autre choix qu'obéir. Evan sortit de l'enceinte du château, se dirigeant vers les arbres que l'on apercevait au loin. Malgré le soleil l'air était glacial, comme si même la nature était au courant de ce qui se passait. D'une démarche rapide et silencieuse, il pénétra dans la forêt interdite et s'éloigna toujours. Voir Nathaniel courir pour le suivre ne l'aurait pas dérangé, bien au contraire. Enfin quand il jugea s'être enfoncé suffisament dans la foret et stoppa net et se retourna, faisant face au né moldu. Avec un sourire sadique il s'approcha de lui, faisant courir ses canines le long de son cou, jouant de la peur du jeune homme avec plaisir et délice. Il tenait une nourriture fort alléchante sous ses dents, il lui suffisait de fermer la bouche et sa proie mourrait. Il sentait les battements de coeur du jeune homme s'accélérait. Il était difficile de se retenir. Le tuer serait si délicieux qu'il en salivait presque. D'un mouvement un peu brusque il refema sa bouche, laissant un peu de sang couler le long du cou de Nathaniel. Evan était capable de mordre sans vampiriser et c'est ce qu'il avait fait. Un mince filet de sang dégoulinait du cou du jeune homme...

- Tu sais je pourrai te tuer ici petit, personne n'en saurait rien, c'est tout juste si on s'apercevrait de ton absence. Je tiens maintenant la vie de ta mère et la tienne en mon emprise, tu le sais n'est-ce pas ? Et tu voudrais que j'accède à ta requète alors que tu n'es qu'un gamin ignorant ? D'après moi tu serais incapable de tuer une mouche, alors nous être utile à moi et à mon père. Ne te trouves-tu pas trop prétentieux ? Je te laisse une chance, parce que tu m'as fait rire. Mais une seule. Ici tu devrais trouver sans peine des moyens de me montrer de quoi tu es capable. Ne suis-je pas trop généreux ?

Evan s'éloigna de son cou, ayant suffisament laisser planer la menace qu'il ne manquerait pas de mettre en exécution. Nathaniel ne pouvait fuir, Evan le rattraperait.

_________________
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Evansigna1-1fda938
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Img-114646z3g9bBienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606




kit by Ellian, mici!!!


Dernière édition par Evan Parker le Mar 29 Juin - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Rider

Nathaniel Rider

Messages : 205
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 27
Localisation : en enfer

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeLun 10 Mai - 23:40

Evan rit. Moi je ne riait pas du tout, je ne pouvais pas m'imaginai à quel point il était mauvais. Je l'avais sentis dès que je l'avais vu. J'étais peut être le seul à l'avoir découvert mais pour lui j'étais une menace. Je ne savais pas ce qu'il allait faire de moi. La seule chose que je savais c'était qu'a présent je devais faire tout ce qu'il me dirait de faire. A partir d'aujourd'hui je ne serais jamais plus le même. Je devais faire tout ce qu'il voulait. Justement il voulais que je le suive. Très bien qu'il en soit ainsi. Je marchais derrière lui évitant les regards. Il y avait peu de monde dehors mais le peu de gens qu'il y avait me rendais malade. J'aperçus les arbres de la forêt interdite. Est ce que j'allais en sortir vivant ? Je n'en avais aucune idée. Tout ce que je savais c'était que je devais suivre les pas d'Evan. J'avais l'impression qu'il prenait plaisir à me faire marcher plus vite. Je tiens ce pendant le rythme et on entra dans les ténèbres de la forêt. Même en plein jour elle restait sombre à croire qu'un voile s'était abattue sur les arbres. L'air était glacial. Le lien était lugubre. Evan s'arrêta sans prévenir. Je reculais pour ne me pas lui rentrer dedans. Il souriait. Je n'eus le temps de rien voir que déjà je sentais ses dents sur mon cou. J'avais le trouillomètre à zéro mais je préférais ne pas le montrait pourtant mon cœur battait à cent à l'heure. Qu'allait-il faire de moi ? Je ne voulais pas devenir comme lui je préférais encore qu'il me tue. Finalement il s'éloigne de mon cou. Je sentais le sang qui coulait, j'avais l'impression d'être comme en sursis. Je savais qu'il pouvait me tuer mais je doutais que personne ne s'aperçoive de mon absence. Tout le monde me connaissait si je disparaissais ils saurait que quelque chose n'allait pas.


- comment ?

Il comprendrait, ma voix était plus froide que d'habitude, plus dur.
Je n'avais plus le droit à l'erreur, surtout ne pas montrer que j'avais peur. Je devais entrer dans son jeu et entrer en enfer par la même occasion. Je n'avais pas le choix. Si je ne le faisait pas c'était ma mère qui en pâtirait. Je ne préférais pas penser au sang qui coulait. Je ne voulais ne plus penser à rien, je devais paraître absolument normale même si j'avais envie de sortir ma baguette et de l'achever.
Revenir en haut Aller en bas
http://hp-potterveille-hp.skyrock.com/
Evan Parker

Evan Parker

Messages : 210
Date d'inscription : 10/04/2010

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeMar 29 Juin - 12:38

Le pauvre Nathaniel. Evan en avait presque pitié. Il aurait sans doute renoncé à la suite s'il avait eu un cœur... Mais voilà, il n'en avait pas. Il était aussi froid qu'un marbre blanc. Aussi froid et aussi peu accueillant. Depuis tout petit une chose l'intéressait, profiter des gens et bien qu'il savait que durant longtemps il aurait besoin de garder un oeil sur ce petit fouineur cette situation l'amusait... pour l'instant. Pourquoi ne pas l'avoir tout simplement tué ? Certainement pas parce qu'il en était incapable. Tuer était un jeu d'enfant pour lui. En fait, c'était aussi naturel que de manger et que de dormir, mais pour s'amuser à torturer mentalement ce gamin. Oh comme il aurait voulu pouvoir se glisser dans ses pensées et tout y espionnait. Au temps reculé de la seconde guerre mondiale, les allemands testaient des produits chimiques sur des patients, presque tous mourraient. Aujourd'hui Evan voulait en apprendre plus sur les liens qui unissent deux humains, ce qui fait que certains basculent dans le côté obscur et que d'autre préfèrent la lumière. Oui il voulait tout savoir pour ainsi briser l'équilibre du monde et pouvoir faire changer de camp celui qu'il désire. Nathaniel, un jeune garçon attirait par le bien, par de la torture émotive finirait bien par entrer dans sa botte. Et il espérait même s'en faire un chien de compagnie. Les gentils sont faibles, c'est un fait, trop attaché à leurs amis, maris, mères et pères il suffit d'en capturer un pour avoir toute la famille en son pouvoir. Peut-être pour cela qu'il est facile d'exterminer une race. Et bientôt son cher père visera même dans les plus jeunes, de loin les plus manipulables.

Mais en attendant c'était à lui d'agir. Il devait se prouver qu'il était assez puissant malgré son jeune age pour installer la corruption dans les âmes des êtres jugés "purs". Comment ? Oui comment le pousser encore plus à l'extrême ? Comment le mettre à l'épreuve et vérifier qu'il serait docile ? C'était simple. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? C'était si évident !


- Suis-moi toujours. J'espère que tu as ton brevet de transplanage parce qu'on va en avoir besoin, sinon tiens moi par le bras.

Inutile d'être agressif dans le ton de la voix. Les menaces ne servent à rien. Seuls les gestes comptent. Ainsi une phrase aussi anodine que celle-ci peut avoir des significations différentes en fonction de celui qui les prononce. De la part d'un ami ça peut être "suis moi tu vas avoir une bonne surprise" mais prononcé par Evan c'était rempli de sous-entendu : si tu ne me suis pas je tues ta mère serait celui qui viendrait le premier à l'esprit. Bientôt ils ne furent plus dans l'enceinte de Poudlard et transplanèrent.

Ils atterrirent dans une petite place en milieu de journée. Là y était exposé toboggans et balançoires. En s'approchant de plus près Evan aperçut deux petits gamins, une fille et un garçon qui se tenaient par la main et jouaient dans une pelouse verdoyante. Un peu plus loin se tenait leur mère. Ils étaient six en comptant les deux sorciers, seulement six et personne ne pouvait les voir. Alors Evan fit apparaître un poignard dans sa main et murmura au serpentard :


- Tu sais ce que je vais te demander n'est-ce pas Nathaniel ? Tu n'es pas si idiot après tout. Poignarde ces deux enfants et laissent leur mère vivre pour l'instant, on réglera plus tard leur compte. Ce sont des moldus tu ne risques rien donc laisse moi ta baguette. Bien sûr si tu n'arrives pas à les tuer du premier coup tu peux retenter. C'est gratuit.

A présent les enfants jouaient dans un bac à sable et toute heureuse la petite montrait à sa mère le château qu'elle venait de faire.

- Ah si une dernière chose Nathaniel avant que tu partes, ne fais pas quelque chose d'insensé. Mon père est parfaitement au courant de la situation et s'il m'arrivait malheur ce serait ta chère et tendre maman qui prendrait.

Une menace inutile mais Evan préférait rappeler le prix sur lequel ils jouaient. Ces deux enfants c'était le prix à payer pour que lui, sa mère et Kelsey restent en vie. Ce n'était pas si cher payé après tout...

_________________
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Evansigna1-1fda938
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Img-114646z3g9bBienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606




kit by Ellian, mici!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Rider

Nathaniel Rider

Messages : 205
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 27
Localisation : en enfer

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeMer 30 Juin - 0:03

Mon brevet de transplanage ? Non je ne l'avais pas, pas encore. J'allais devoir le toucher pour transplaner. Sa me repunier. Il était entrain de reduire ma vie à néant et c'était encore lui qui m'emenait. Je pris cependant son bras. Je fut transporter avec lui dans un lieu que je ne connaissais pas , le transplanage était une chose que je n'aimais pas faire c'était très désagréable. J'avais l'impression qu'on m'attraper par la peau et qu'on me tirer vers un lieu inconu enfin presque inconu moi je savais que ce n'était rien d'autre que l'enfer qui 'mattendait une fois de plus.

On atterit sur la terre ferme, sur une place. Il faisait beau les enfants jouait dans ce qui ressemblait à un parc. Leur mère était assise sur un banc un peu plus loin. Je regardais les enfants jouer. Une fille et un garçon. Je me demandais ce qu'on faisait ici. Pourquoi était on là ? Et ou était on ?
Je le sut dès l'instant ou Evan fit apparaitre un poignard. Ma gorge se serra. Je n'étais pas un assassin. Et si je refusais ? Si je refusait j'étais sur que j'aurais a faire à lui etque ma mère aussi. Il me demandais de le poignarder en plus de ça je devais lui donner ma baguette. Je le regardais. Ce type était fou.


- T'es cinglé! Qu'est ce qui te fait croire que ...

Je me rendit compte que je n'avais pas le choix. Je devais le faire. Je ne sais pas comment j'allais m'y prendre et je savais que je m'en voudrait toute ma vie.Ces enfants n'avaient rien fait et je devais leur oter la vie. Ils n'avaient rien demander. Ils étaient encore jeunes. Je ne pouvais pas. Mais je devais le faire. Pour sauver ma mère. Je ne pourrais plus me sauver après ça mais ce n'étais pas de moi qu'il s'agissais j'étais déja condamné pour ce que j'allais faire.
Je pris le poignard, je tEndis ma baguette à Evan. Je dissimulé le poignard dans ma main et avancer vers les enfants leur mère étaient en train de discuté plus loin et ne regardais pas leur enfants. Mon coeur battais à tout rompre. Plus j'avençais plus la peur me tirer l'estomac. Et si les mères arrivaient et me reconnaissait j'étais bon pour la prison d'azkaban. Je serrer le poignard et si je me tuer moi ? Si au lieu de tuer ses enfants je me tuer moi. Cependant la phrase d'Evan me reviens "- Ah si une dernière chose Nathaniel avant que tu partes, ne fais pas quelque chose d'insensé" quelque chose d'insensé. Je ne pouvais pas laisser ma mère entre les mains de ce cinglé et si je me trouvais en prison au moins je saurais pourquoi. J'avençais vers les enfants ce fut la fille qui me repera en premier. De son air inocent elle me dit.

- Tu joue avec nous monsieur ?
Je la regardais je regardais Evan je vis dans son regard que je ne pouvais plus reculer. J'avençais alors.
J'avais l'impression d'être un monstre. Un monstre comme celui qui m'amenait ici. Je ne repondit pas à la fille. Les deux enfants était près de moi et leur mère ne regardait pas. C'était le moment ou jamais. D'un geste vif je sortis le poignard un eclat brilla sous le soleil. Je tuais la fille en premier enfonçant le poignard dans le coeur pour ne pas quel souffre. Je sortis le poignard baignant de sang. Le petit garçon n'avait pas bougé. Ce fut a son tour je lui donnais le même coup qu'a la fille. Il n'eurent pas le temps de souffrir. Le poiganrd était remplis de sang je le tenait toujours à la main et les les enfants étaient etendue sur le dos. Leur mère régir enfin en n'entend plus aucun bruit. J'étais déjà vers Evan. J elui rendit le poignard et voulu recuperer ma baguette. Les mères étaient en train de s'affoler. J'avais l'impression d'être un monstre.

- Satsifait ?
Revenir en haut Aller en bas
http://hp-potterveille-hp.skyrock.com/
Evan Parker

Evan Parker

Messages : 210
Date d'inscription : 10/04/2010

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeJeu 12 Aoû - 15:08

C'était presque sans intérêt. Si facile. Oui il avait essayé de protester, et dans un premier temps avait refusé mais il avait suffi d'un simple regard et de quelques paroles pour qu'il se change en meurtrier. Evan le regarda se diriger vers les deux enfants et leurs rires furent vite de l'histoire ancienne.

Le grand serpentard se focalisa un instant sur ses pensées. Pourquoi Nathaniel n'essayait pas plus de résister ? Pourquoi tuait-il ces enfants avec autant de sang froid sans prier Evan de lui demander autre chose ? Et pourquoi revenait-il vers lui sans aucune larme et avec un simple brin de dégout ? Peut-être qu'il était tout simplement fou, ou avait un esprit habitué à obéir sans poser de question. Ou il avait le meurtre dans le sang... après tout il était à serpentard. Oui ça devait être cela car le vampire savait que ses autres suggestions ne tenaient pas le route. Et alors qu'il n'avait toujours ressenti pour le petit que du mépris, il éprouvait maintenant quelque chose qui ressemblait à un début de sympathie. Il commençait à l'apprécier. En fait Nathaniel avait simplement besoin d'un petit déclic et d'un peu d'aide pour accepter sa vraie nature.


- C'est bien Nathaniel. Tu as fait ce qu'il fallait faire.

Mais Evan n'avait pas le droit de le laisser partir ainsi, et ça ne lui disait rien. Il voulait continuer de le détruire intérieurement pour mieux le reconstruire. Et pour cela il n'avait pas le choix, il devait l'anéantir totalement, le faire souffrir. A cette pensée le jeune vampire reprit son sourire sadique habituel et oublia tout sentiment humain, cela faisait longtemsp qu'il en l'était plus. Nathaniel serait le seul à changer

Le petit serpentard lui rendit le couteau souillé. Evan lécha le sang qui y résidait puis présenta de nouveau le manche à son nouveau jouet.


- Qui dit que nous en avons fini tous les deux ? Et puis ne fait pas cette tête je suis certain que tu t'amuses autant que moi, dit-il avec une réelle sincérité. Oui pour l'instant tu trouves ça horrible. Tu te dis que je t'en demande trop. Que je suis un monstre. Que ces enfants étaient inocents et que leurs méres ne méritent pas tant de tourment. Mais pose-toi cette question : à ton avis les ai-je choisi par hasard ? Et pourquoi es-tu à serpentard ? Crois-moi le Choixpeau a fait le bon choix. Dis-toi aussi que dans ce monde rien est du à la fortune, tout est écrit là-haut, quelque part. (Evan regarda un instant le ciel avant de continuer). Donc va rendre cette arme à ces deux bonnes femmes et je te donnerai des défis dignent de toi puisque cette tâche était bien trop aisé pour toi. Je devrai m'excuser de t'avori tant sous-estimé. A ce rythme-là ta mère sera vite entre de meilleures mains que les miennes.

La mère Rider ne lui servait plus à rien. Nathaniel était déjà perdu. Dommage pour Kelsey, décidemment elle n'avait pas de chance avec ses amours.

_________________
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Evansigna1-1fda938
Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Img-114646z3g9bBienvenue en enfer [Pv Evan ] Sans_606




kit by Ellian, mici!!!
Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Rider

Nathaniel Rider

Messages : 205
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 27
Localisation : en enfer

Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitimeMar 24 Aoû - 23:02

J’espérais que j’en avais finis avec Evan mais je savais bien que je n’allais pas m’en sortir si facilement. C’était trop simple. J’avais céder. Je n’aurais pas du. J’étais un monstre. Jamais je ne me le pardonnerais. Comment avais-je pu ôter si facilement la vie à deux personnes innocentes. J’entendais derrière moi les cris des femmes qui appelaient à l’aide. Qu’est ce qu’on foutait encore ici ? Il voulait qu’on se fasse prendre ou quoi ? Ce type était dingue.
Il lécha le sang sur le couteau, je le regardais faire avec une expression de dégout. Comment pouvait-il se nourrir de sang ? C’était tout simplement ignoble. Je n’oubliais pas qu’Evan était un vampire mais ça me répugnais clairement et simplement. Comment pourrais-je oublier ce que j’avais fait ? J’étais condamné et voué aux enfers. Je n’avais plus d’échappatoire et que je fasse quelque chose ou pas je savais qu’une place m’attendais au coté du diable.
J’avais fait ce qu’il fallait faire … Selon lui c’était bien de tuer des gens pour son simple plaisir ? Je n’arrivais pas à trouver ça bien et je ne comprenais pas pourquoi je n’avais rien ressentis est ce que j’étais devenue si insensible pour ne pas ressentir de la peine pour ces deux mères ou ces deux enfants que je venais de tuer.


- Bien ? Non je ne crois pas. C’est mal de tuer juste parce qu’on le demande. Tu le sais aussi bien que moi.

* Je n’aurais pas pu me taire ? Il faut toujours que je la ramène. *

J’avais eu raison. Il ne me laisserait pas tranquille. Oui c’était un monstre. Pourquoi étais-je à Serpentard ça c’était une bonne question. Je me le demandais moins depuis quelques minutes. Je n’avais jamais su pourquoi j’avais atterrit à Serpentard on disait que le choixpeau ne mentais jamais c’était sans doute vrai.
Visiblement il croyait en Dieu. C’était assez étrange de sa part. Lui croire en Dieu ? Après tout était possible.
Il me demandait à nouveau l’impossible. Etait-il vraiment fou ? Rendre le couteau. Non je ne pouvais pas. Pas ça. Comment pourrais-je ? Déjà les deux femmes hurlaient et leurs cris résonnaient dans ma tête. Je ne pouvais faire ça. Je regardais Evan dans les yeux et lui dit. :

- Non je refuse. Tu n ‘a cas le faire. C’est toi qui le propose. Je ne refuse de regarder l’une de ces femmes en face pas après ce que tu m’as fait faire.
C’était trop pour moi je savais que si je voulais voir ma mère vivre je devais le faire. Je ne pouvais pas. Pourtant je ne pouvais pas réellement refuser. Je ne pouvais pas. Alors je baissais les yeux et repris l’arme qui avait fait de moi un assassin. J’aurais bien voulu être foudroyé sur le champ. Que l’on me tue avant que je ne fasse la chose horrible que j’allais faire. Je retournais sur mes pas et m’avancer vers les deux femmes qui pleurais sur le corps de leur enfants. C’était incroyable qu’il n’y ai encore personne d’autre que nous. Evan avait bien choisi son lieu. En m’avançant vers eu je voulu retourner en arrière je me retournais vers lui mais je ne pouvais pas faire marche arrière. J’étais arrivé à la hauteur des deux femmes qui semblaient ne rien comprendre. J’avais le Poignard dans les mains qui était bizarrement ni tremblante ni moite comme si c’était normal de rendre l’arme du crime. Je n’avais pas le courage de les regarder dans les yeux. Sa me tuerais de voir leur larmes couler. Pourtant je m’agenouillais et lui déposais le poignard. Ensuite je me levais et retournais vers Evan.

- On peut s’en aller maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
http://hp-potterveille-hp.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Empty
MessageSujet: Re: Bienvenue en enfer [Pv Evan ]   Bienvenue en enfer [Pv Evan ] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue en enfer [Pv Evan ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Toilettes des femmes][Kurokami] Bienvenue en Enfer...
» [Salle A-2][Akimo] Bienvenue en enfer
» Chine: Amérique, va en enfer
» Bienvenue chez nous
» L'enfer, c'est le froid. [Alban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Poudlard :: Sous-sol :: Cachots-
Sauter vers: