* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parlons de pouvoir [pv Ether]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Mar 6 Avr - 14:58

Centre de Londres un peu plus tôt dans la nuit
Le soleil venait de se coucher, là-bas, à l'horizon. Sa Majesté la Lune lui avait succédé emmenant avec elle ses courtisanes si brillantes que l'on appelle étoile, pour sa part, elles étaient simplement les joyaux de la nuit. Pour sa part, elles restaient simplement les joyaux de la nuit. A qui bon donner des noms aux choses qui nous entourent, les emprisonner sous une définition ? Au loin, un chien aboya, puis, un hibou hulula. Plus près, des rires gutturaux, des éclats de voix, sans doute des ivrognes ou quelques collègues se retrouvant entre eux historie d'arroser un évènement plus ou moins important. Mais l'homme n'avait pas prévu de se reposer, il ne pouvait pas, il devait marcher. Alors il avançait toujours et sans relâche vers la réponse à sa question. Il avait peu d'indices mais ceux qu'ils possédaient lui suffisaient. Ce qu'il cherchait ? La preuve que le mal était de retour. Mais il ignorait qu'il allait s'heurter à des obstacles beaucoup trop lourd pour lui, il ignorait qu'il n'était pas de taille à lutter contre cette menace... Il était un journaliste solitaire, il n'avait d'autre choix que de continuer car il était persuadé de tenir le scoop du siècle, qu'avec cet article il allait devenir riche et célèbre et puis les gens devaient savoir. Il avançait toujours, devant lui se tenait une petite créature emmaillotée, une espèce de bestiole avec des oreilles de cinquante décimètre de haut, vêtu de haillon, sale au possible enfin bref un elfe de maison. Si le journaliste avait une piste c'était grâce à ce dernier. Vous allez me dire que les elfes sont loyaux, qu'il est impossible de leur soutirer une information toutefois sachez ceci notre journaliste n'était pas ce qu'on appelle un gentil à l'âme innocente, certains moyens, qu'ils soient orthodoxes ou non, sont nécessaires pour avancer. Ainsi donc il savait où allait. Ses pas le menaient toujours vers un endroit de plus en plus sombre et bientôt il ne tarda pas à arriver à destination. Un grand portail noir s'élevait devant lui, l'air sinistre, deux gargouilles terrifiantes le jonchait de chaque côté. Qu'allait-il arriver maintenant ? Même si la peur n'était pas la bienvenue un frisson s'empara de lui l'espace de quelques instants. Puis il franchit le portail, pénétrant dans le lieu sacré où reposait plus ou moins en paix les âmes des mortels. Parfait endroit pour un rendez-vous diabolique. Il s'enfonça dans les Ténèbres...

- Vous allez quelque part ? Peut-être puis-je vous aider à vous repérer ?


Le journaliste sursauta. Il ne l'avait même pas entendu venir. Il voulu se retourner histoire de voir l'origine du bruit mais il ne trouva personne si ce n'est un rire dépourvu de toute gaité. Alors il paniqua à nouveau.

- Qui est là ? Montrez-vous. C'est un ordre.

Nouveau rire cruel sans réponse... Un silence pesant s'installa meublant le vide d'un vacarme terrible. Lorsque l'ombre reprit :

- Est-ce ainsi que l'on salue ? Tu as mis tellement de temps à me chercher Jérome et maintenant que tu me trouves tu en oublies tes bonnes manières ? Quel dommage, j'ai cru que les journalistes étaient des hommes cultivés, c'est d'ailleurs pour ça que je t'ai laissé aller jusqu'à moi. Visiblement je me suis trompé.


-Co... Comment ?

- Comment quoi ? Comment je connais ses détails sur toi alors que tu ignores tout de moi ? Comment je sais le mental des hommes ? Ma foi cela n'a pas d'importance et une conversation trop longue serait trop pesante. D'autant plus que tu as d'autres questions bien plus intéressantes à me poser du moins j'en suis convaincu. Comme pourquoi ne me vois-tu pas ? ou alors qui suis-je ? Quels sont mes buts ? Ou peut-être que ferais-je de toi ? Hélas il n'est pas encore temps de faire part de mon savoir à la presse. Je ne suis pas prêt pour mon retour mais le jour viendra où je me confierai à vous, où vos écrans passeront mon visage à la télé. Oui viendra le jour où l'on entendra parler des Ténèbres. En attendant tu as été trop téméraire, trop pressé et je ne peux te laisser en vie, désolé.

Alors le sortilège de mort fouetta de plein fouet le jeune homme qui rejoignit les esprits peuplant ses lieux. Blade se matérialisa enfin. Quelqu'un arrivait, il serait prêt à l'accueillir.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Ether M. Rowen

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Sam 10 Avr - 17:17

Il fait noir. Nuit noire. Ether parvient quand même à percevoir ce qui l’entoure. Elle se trouve à l’entrée du cimetière. L’endroit ne lui inspire rien de bien, rien de très rassurant. Des courant d’air glaciales lui donnent de légers frissons. Elle s’en fiche, elle ne veut pas paraître froussarde. Non, elle n’a pas peur ! La peur, elle la réserve pour les autres, ceux qui n’ont pas de courage, les froussards. La serdaigle ne souhaite pas être comme ça ! Elle marche d’un pas rapide, sa grande silhouette se découpe dans la pénombre de la nuit. Pour dire vrai, Ether n’a aucune idée de là où elle doit aller, elle marche, se laisse guider..
Et puis tout d’un coup, elle entend que quelqu’un se trouve dans les parages. A un vingtaine de mètre devant elle, un homme s’était arrêter en plein milieu du cimetière. Il est assez petit, pas très costaud.. Pas vraiment la bonne carrure pour sortir en soir de pleine nul dans un endroit aussi mal fréquenter. Mais il devait avoir une bonne raison. Laquelle ? Qu’Est-ce qui peut être suffisamment important pour se retrouver en plein milieu de lieu aussi lugubre ?! Il est peut-être ici pour la même raison que la jeune élève de Poudlard se trouve aussi dans les lieux.. Mais après tous, Est-ce que cette raison est suffisante ? Ether à de nouveaux quelques frissons, mais plus de froid cette fois-ci.. Elle remarque que le petit bonhomme commence à faire quelques pas en arrière, à regarder partout autour de lui comme terrorisé. Son visage est déformé par la peur.
Ether ne peut pas rester là, en plein milieu de l’allée, elle le sait. Elle fait quelques pas sur le côté et s’assoit derrière une énorme pierre tombale, afin d‘être bien cachée.

*Je devrais être en train de dormir dans un bon lit moelleux
et je me retrouve à faire un cache-cache dans un cimetière,
Mais qu’Est-ce qui me prend ?!*


Elle tourne la tête pour continuer d’observer la scène qui se joue devant ses yeux. L’homme, qu’elle avait déjà aperçu, parle. Pourtant celui-ci n’a aucun interlocuteur. Il parle seul, c’est un fou . Peut-être un clochard. A moins que.. Non, quelque un d’autre lui répond. Ether tend l’oreille mais n’arrive à percevoir que quelques mots .. Sa cachette se situ trop loin par rapport à l’homme et son compagnon invisible.

.. Et puis tout d’un coup ..

Une parole. Un sortilège. Une lumière verte. L’homme est expulsé à plusieurs mètres. La jeune élève retient un cri. Se plaque la main sur la bouche. Elle se crispe et se recroqueville au maximum pour être mieux caché. Elle ferme les yeux. Elle ne veut pas voir l’homme allongé à une dizaine de mètre d’elle, elle en veut pas voir son visage , son regard. Quelques secondes passent..

Elle essaye de respirer lentement et profondément Mais qu’Est-ce qu’elle fait là ?! Elle est aussi folle que cet homme pour être venu ici. Est-ce que cela vaut le coup ?! Non ? .. Oui? Elle est folle, complètement folle, folle d’être venue ..

*Je suis folle*


Elle décale son bras gauche de quelques centimètres, involontairement et sent qu’elle touche quelque chose. Elle tourne la tête, mais c’est trop tard. Elle voit le pot de fleur tomber d’a peine 20 centimètres. Le bruit est minime mais percevable. Elle va se faire repérer, elle le sait..
Revenir en haut Aller en bas
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Ven 30 Avr - 12:19

Le bruit de son coeur, il aurait pu l'entendre à des dizaines de kilomètre à la ronde. Ces battements de plus en rapide tandis que la peur augmentait, qu'existait-il de plus alléchant, de plus envoutant qu'une jeune personne ayant peur ? Comme si cela n'avait pas subi, le vampire entendit le bruit d'un pot de fleur tomber au sol, pour un humain ordinaire il serait sans doute passé inaudible mais nul problème de perception pour ses sens si affutés. Alors de sa démarche souple et féline il se dirigea vers la source de ce qu'il percevait comme un vacarme et ne fut pas surpris d'y découvrir... une jeune femme blonde et assez belle, il fallait l'avouer. Et blade était un fin connaisseur, à force d'entraîner la plupart des jolies femmes dans son lit pour les tuer avec passion il n'ignorait pas la signification de ce mot. Mais aujourd'hui il n'avait pas soif, il s'était assez nourri dans la soirée, du sang perlait encore le long de son menton, un sourire carnassier vint illuminer son visage tandis qu'un corbeau croissait pas loin, sans doute se régalait-il des restes que le Seigneur des Ténèbres avait laissé derrière lui. Blade s'approcha toujours, jusqu'à être à hauteur de la jeune fille, une aura de mort se déplaçant en même temps que lui. Il inspirait la peur, la haine, le mépris mais également l'admiration, l'invincibilité, la jubilation. Il était tout, il serait responsable de tout. Oui il était l'avenir de demain. Alors il carressa la joue de la jeune femme comme aurait pu le faire n'importe qui a ceci près : ses mains glacées. Leur yeux se fixèrent quelques instants et Blade en profita pour lire dans la jeune fille sans aucune difficulté, il y décela de nombreuses choses importantes, d'autre moins mais qu'importait il tenait sa brèche, il tenait ce qu'il cherchait, un moyen de corruption, un moyen de perversion et il comptait bien s'en servir. Cette jeune fille avait un secret bien dissimulé, un secret qui lui tenait à coeur bien plus qu'il n'y parrassait. Elle n'était qu'une pauvre gamine qui avait perdu sa mère depuis que trop longtemps. Pathétique, risible il est vrai. Blade aurait été plus utile si la jeune fille avait voulu accomplir une quelconque vengeance, mais là encore il pourrait s'en occuper. Avec ses talents de manipulation il ne devrait pas être difficile de lui donner des promesses de revanche, de faire naître de la haine dans son coeur. Oui cette fille pouvait devenir une de ses disciples si il s'y prenait bien... ou elle pourrait être un danger potentiel, mais le risque vallait la peine, avoir une jeune femme dotée d'une grande beauté dans ses rangs si elle se montrait suffisament cruelle elle pourrait séduir plein d'hommes présumés neutres ou même gentils pour le semmener dans ses rangs. Oui Blade rêvait de l'éduquer, de lui donner un enseignement digne de nom, et s'il échouait il pourrait toujours compter sur son fils ? Qui avait réussi à résister à ses talents de séducteur ?

- Ether. Beau prénom si je peux me permettre. Mais ici n'est pas un lieu pour les jeunes femmes de ton age, si ? On y dit qu'ici des créatures pires que des démons rodent, que les morts s'y multiplient chaque jour et qu'à chaque nuit de pleine lune les morts hurlent pour qu'on les libére et que si on les fixe dans les yeux, ils vous volent votre âme. On raconte aussi qu'un nouveau maître des Ténèbres est revenu et qu'il n'hésite pas à tuer les jeunes filles qu'il croise sur son chemin à part si elles se plient à sa volonté. Alors que fais-tu ici Ether ? Tu sais, ce n'est pas ici que tu pourras revoir ta chére et tendre mère.

Il s'interrompit, un sourire carnassier toujours aux lèvres révélant ses canines gorgées de sang. Si la petite s'enfuyait, il la tuerai sans pitié. Quel humain pouvait courir plus vite qu'un vampire ? Et ce genre de peur il la méprisait complétement. Toutefois si la jeune femme se montrait un tant soit peu coopérante alors il aviserait. Deux chemins s'ouvraient pour l'instant à elle et d'elle dépendait son avenir.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Ether M. Rowen

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Dim 2 Mai - 14:53

L’atmosphère est effrayante. Le cimetière est englobé par la nuit noire qui laisse apparaître quelques étoiles, comme une once d’espoir, de lumière. Chaque léger coup de vent se fait ressentir par un frisson parcourant tout le corps de la jeune fille. La cimetière est désert et silencieux. Désert.. mis à part la jeune élève de Poudlard et l’étrange homme qui se trouve non loin d’elle. Silencieux.. Mis à part les battement de son cœur qui pourraient se faire entendre à 2 kilomètres. L’atmosphère est effrayante …
Ether est crispée, elle s’est recroquevillée au maximum, le dos touchant la pierre tombale, et s’y rapprochant le plus afin d’être le mieux cachée. Comme si elle pouvait se cacher … Elle a l’habitude d’être plutôt discrète, mais là, elle sent bien que ça ne sert à rien.. pas ici ..
Elle attend. Que faire d’autre ?! Fuir ? Pour finir comme le petit bonhomme qui gisait encore à plusieurs mètres d’elle .. Non merci !
Tout est calme et trop silencieux. Et si l’homme était partie, Ether n’entend plus rien..

*J’ai peut-être une chance de m’en sor…*

Non. Trop tard. Sans que la serdaigle ai pu le voir arriver, l’entendre arriver; Sans qu’elle eu le temps de réfléchir à ce qui se passait; L’homme est là. Devant elle. A quelques centimètres. Ether ne sait que penser… L’homme en question parait si .. A vrai dire il est indescriptible.. D’un geste rapide, ses mains viennent caresser la joue de le jolie blonde. Le contact glacé fait sursauter Ether. Elle a un mouvement de recule, oubliant qu’elle était déjà plaqué contre la pierre. Est-ce utile de préciser que la jeune fille est pétrifiée de peur ?! Le contact de ses mains sur sa joue la dégoûte. Elle ferme les yeux, en espérant disparaître et se retrouver dans l’enceinte de Poudlard. Mais quand elle rouvre ses paupières, l’homme est toujours planté devant elle, et la regarde. Leurs regards se croisent. Ether se sent de plus en plus faible. Il commence à parler et la jeune fille est terrifié devant les informations la concernant qu’il n’hésite pas à affirmer.

*Qui est-il ?! Comment peut-il savoir tout ça sur moi ?!*

L’homme prend un malin plaisir à la regarder se tourmenter. Ether le regarde de haut en bas. Elle l’observe. Ne le quitte plus des yeux. La serdaigle se rend compte qu’elle est prise au piège. Elle es foutu. C’était une bien trop mauvaise idée de venir ici.. Mais maintenant c’est trop tard. Il fallait réfléchir avant. Maintenant elle se retrouve devant un homme qui a su deviner toutes ses pensées en quelques instant. Elle a pu voir qu’il était puissant, sur de lui. Elle ignore qui il est mais elle devine qu’il est une sorte de mage noir.. Plus aucuns choix ne s’offre à elle, si ce n’est de rester planter ici et de dire quelque chose. Mais que dire ? Et puis à quoi cela sert de parler quand il semble lire dans ses pensées. Ses pensées les plus profondes: il a parler de sa mère. Il sait, il a deviné ..
Il faut parler, si tout du moins elle arrive un sortir un son de sa bouche..


Je.. C’est une longue histoire...

* Mais qui es-tu , Bordel ?!*

Comment vous.. Vous connaissez mon prénom ?

*Et surtout comment sais-tu que je cherche ma mère ?!*

Elle n’a pas quitté l’homme dur regard. Elle parle d’une voix calme mais légèrement hésitante. Elle a peur de sa réaction. Elle a peur tout court. Sa peau est devenu toute pâle.
Revenir en haut Aller en bas
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Lun 3 Mai - 10:58

Blade contemplait la jeune fille appeurée, elle eut un mouvement de recul lorsqu'il lui carressa la joue mais à la place de s'en offusquer il sourit à nouveau. A présent Ether se retrouvait dos à un mur et il n'avait qu'à mettre ses mains pour l'empècher de s'enfuir cela dit ce n'était pas dans ses buts, il se contenta de s'éloigner de quelques mètres pour laisser à Ether la place de respirer. Il allait demander à Ether de répondre à sa première question lorsqu'un plan avait germé dans son esprit. Et si... Bien évidemment ce serait un jeu très dangereux mais qui était-il ? Il était le grand le seul l'unique Seigneur des Ténèbres alors il n'échouera pas, il ne pouvait pas, il était bien trop puissant pour cela. Ether serait obligée de le croire et alors... alors elle lui appartiendrait. Oui il se ferait une nouvelle disciple bien plus jolie que toutes celles qu'il avait depuis longtemps car elle dégageait encore le doux parfum de l'innocence.

- Pour ce qui est de ta visite dans ce lieu ce n'est pas grâve nous verrons ça un autre jour peut-être ou bien plus tard... Quand à comment je sais tout ça de toi, c'est pareil, c'est une longue histoire. Et tu ne me croirais pas.

Pour l'instant il ne voulait pas tout révèler trop brutalement, il avait son temps et tenter la course le tuerai, le mettant hors course. La confiance des gens n'est valable qu'acquit avec précision. Oui Ether petite poupée bientôt tu seras mienne, crois-moi. Tu joues dans la cour des grands maintenant alors fait ce que je veux et tout ira bien. Blade jetta un coup d'oeil aux environs, et repéra une tombe assez confortable pour y assoir, d'un signe de main il convia la jeune fille à faire de même. Il espérait avoir assez attirer l'intention d'Ether pour qu'elle ne tente pas quelque chose d'idiot.

- Non réellement tu ne me croirais pas... Et pourtant je t'assure c'est la vérité...

Il ne mentait pas réellement, tout ce qui sortait de sa bouche était pour lui sa vérité. Et il était assez puissant pour ne laisser paraître nulle trace de mensonge dans sa voix. Il avait l'habitude de jouer avec les sentiments des autres. Et heureusement, sinon comment conquérir l'intention de tous ? Lorsqu'il voulait lancer la peur les gens se pétrifiaient, lorsqu'il désirait au contraire attirer le doute ils le croyaient. Son pouvoir n'avait nul de limite aussi bien avec les mots qu'avec la baguette. Il avait dépassé son maître d'antan et il le savait bien mieux que quiconque.

- Mais avant parle moi de ton père. Ce que j'ai entendu à son sujet n'a jamais été très flatteur... C'est la seule chose que je te demande et je te dirai comment je sais comment tu t'appelles et ce que je sais moi de ta mère.

Le père il ignorait pas mal de chose de lui, mais il suffirait qu'Ether y pense pour qu'il puisse savoir tout ce qu'il y avait à savoir là dessus. Pour pouvoir jouer à un jeu il faut tout maîtriser et connaître toutes les règles ou alors le bateau coulait. Alors il ferait tout pour entendre parler de la pièce qu'il lui manquait.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Ether M. Rowen

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Mar 4 Mai - 23:54

Il parle. L’homme lui parle. Il articule plusieurs phrases qu’Ether écoute avec attention. Sa voix est calme, limpide et intriguente. En faite tout en lui est intriguent.. Apeurant mais intriguent. Il se recule, lentement, légèrement. Un espace se crée entre les deux personnes, ce qui permet à la jeune fille, jusqu’à lors terrifiée, de respirer un peu. Elle se demande quel est son intérêt pour cet homme. S’il voulait la tuer, il l’aurait sûrement déjà tué. Il paraît que ce type de personnes n’attendent pas, et n’ont aucune pitié, ils s’en fiche de savoir si leur victime ont eu le temps de comprendre, de réaliser ce qui allait se passer…Mais ce n’est que ce qu‘on raconte. Et s’il ne voulait pas la tuer, alors que pouvait-elle bien lui apporter ?! De toute façon elle n’était qu’une gamine, non ?! C’est ainsi que tout les adultes la voyait apparemment.. et à son plus grand désespoir ! Alors, pourquoi ? Sa question reste sans réponse. Il lui semble cependant que l’homme essaye de la mettre en confiance. Peut-être que ce n’est qu’une idée qu’elle se fait. De toute façon elle ne sait plus quoi penser à ce moment. Elle a les idées complètement chambouler par cette rencontre.
L’homme s’assoit, une pierre tombale faisant office de siège. Puis il invite d’un simple geste Ether à faire de même que lui. Oui, il essaye de la mettre à l’aise.. Quoi qu’il en soit, Ether se lève, difficilement: le froid lui a gelé ses grandes jambes. Elle a l’impression d’être restée recroquevillé à cette place pendant des heures.. Elle n’y est resté que quelques minutes en faite. Elle fait quelques pas et viens s’assoire à son tour sur ce qui sert de banc. Elle a peur, mais elle n’a aucun autres choix que de rester discipliner.
Il se remet à parler. Que dit-il ? Il parle de son père, de sa mère .. Bref, Ether tend l’oreille, ça l’intéresse .. Des renseignements sur son père. Voila donc ce qui l’intéresse ?!

*Étrange, je n’y comprends plus rien*

Ether regarde droit devant elle, le regard flou.. Son père elle n’a pas vraiment envie d’y penser, ni dans parler. Mais si ça peut l’aider à déguerpir d‘ici le plus rapidement possible, c’est pour une bonne cause. Sa bouche s’ouvre discrètement :

Et bien ..

Elle revoit le visage de son père, ses cheveux bruns parfaitement coiffés, ses yeux qui observaient toujours tout,.. Elle l’imagine, rentrant du ministère comme tous les soirs, dans sa tenue bien propre, et venant déposer un baiser sur le haut de la joue de sa fille, comme il en avait l’habitude.

*Hypocrite oui !*

Son regard était bien tendre et doux à ces moments là.. Ce n’était pas le regard assassin ou manipulateur qu’il pouvait dévoiler de temps en temps. Ether repense à ses remarques sèches et désagréables.. Il la prenait pour une gamine lui aussi, il n’a jamais compris qu’elle avait grandie.. La jeune fille a envie de lâcher un gros soupir, mais se retient.

Il travaillait donc au ministère, il rentrait toujours tard d’ailleurs. Il a eu pas mal de problème avec des collègues.. A cause de ses magouilles. Il a toujours été comme ça, à manipuler les gens, il est égocentrique je croie.. enfin j’en suis sur ! Il faut toujours que tout soit à son intérêt. Il ment, il s’en fiche. Il peut mentir à n’importe qui, en faite il peut manipuler tout le monde, même ses gens les plus proches.. je croie qu’il s’en fiche ! Mais c’est un peureux au fond. Il sait bien faire ses petites manipulation et rester cacher, mais finalement, ça reste un trouillard… J’en suis persuadée, ça se sent..

Elle arrête de parler. En a-t-elle trop dit ?! Parler de ça à un étranger ce n’est pas chose que la jolie blonde à l’habitude de faire. Elle tourne sa tête vers lui. Elle ouvre la bouche mais la referme sans rien dire. Elle voudrait parler, mais n’ose pas..

*Je me fiche pour l’instant de savoir comment tu connais mon nom, tu a parlé de ma mère, ça, ça m’intéresse !*
Revenir en haut Aller en bas
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Ven 7 Mai - 13:33

En s'écartant pour laissez suffisamment d'espace à Ether pour respirer, Blade sut qu'il avait fait le bon choix. Peu de temps après la jeune fille vint s'assoir à ses côtés, en proie à un doute profond. Cinq minutes plus tôt il était surgi étrangement et maintenant le Maître des Ténèbres semblaient ne pas lui vouloir trop de mal. Blade sourit. Pauvre souris innocente va. Et tandis que le silence durait les pensées du vampire se faisaient de plus en plus démoniaque. Il voulait détruire cette jeune fille de l'intérieur puis profiter de cette faiblesse pour la faire commettre des erreurs auxquelles elle ne survivrait pas, offrant l'ombre d'elle-même aux Ténèbres. Mais si il pouvait la prendre entière ce serait encore bien mieux car elle garderait cette fraîcheur innocente qui ravivait tant les désirs de Blade.

Il l'écouta parler de son père, lui donnant assez d'élément pour le satisfaire.


- Il n'a donc pas changé, glissa-t-il suffisamment bas pour qu'Ether croie qu'il ruminait seul mais assez haut pour qu'elle l'entende..

A présent qu'il avait ce qui était nécessaire il pouvait tisser son plan sans problème. Il voyait déjà l'histoire qu'il allait raconter. Les mensonges qu'il allait glisser entre deux ou trois vérités et le piège qui se refermerait sur Ether. La force des mots tel était le véritable pouvoir. Le pouvoir de faire plier les gens à sa volonté, de les dresser contre un objectif commun. C'était la clef que devait avoir celui qui comptait conquérir le monde. Puis Blade perçut une nouvelle pensée de sa part. Soit. Elle n'était peut-être pas si innocente que ça. Peut-être savait-elle que sa situation était périlleuse et savait-elle les obstacles qui s'offraient à elle. Déjà il était trop tard.


- Tu veux que je te raconte ce que je sais. Bien mais c'est une longue histoire... Une très longue histoire.

Toujours assis sur la tombe il observait les réactions d'Ether. Qu'en penserait-elle ? Peu importait après tout si ça ne fonctionnait pas il pourrait toujours tisser une nouvelle toile.

- Jadis alors que j'étais plus jeune, comme tout un chacun. J'habitai une vieille demeure, perdu au milieu de la foule. J'étais quelqu'un d'assez simple. A cette époque tu n'étais pas encore née mais ça n'allait pas tarder. Bien évidemment tout ça je l'ignorai encore. Je voyageai souvent, de villes en villes. Et au cours d'un de ses voyages je rencontrai ta mère, tout aussi perdue que moi. J'appris ta naissance, ce que ton père avait fait. On se rapprochait de jour en jour. C'était l'une des seules personnes à ne pas avoir peur de ce que j'étais. Je revenai assez souvent son chagrin était toujours immense. Mais un jour alors que je lui rendis visite elle me sourit. Je compris. Elle avait rencontré quelqu'un. Elle avait refait sa vie, elle t'avait oublié au détrimens d'un petit garçon blond. Je ne lui en voulu pas mais maintenant que je te vois je comprends la peine que ça peut te faire et je m'arrête là. Donner tous les détails ne te ferait que souffrir un peu plus.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Ether M. Rowen

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 04/04/2010

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Mar 11 Mai - 0:10


Ether se sent de plus en plus rassurée auprès de l’homme, celui qui lui faisait frissonner il y a encore plusieurs minutes. C’est comme si une onde de confiance régnait autour de lui, comme pour attirer les gens vers lui. Elle l’entend parler, murmurer des choses, et la belle est tirailler entre croire ou non le jeune homme. Mais finalement elle ne patiente pas longtemps avant de gober ses paroles. Il a l’air sincère après tout… Et puis elle devine qu’il va en venir au fait. Il va parler de sa mère, oui ! Ether sent les battements de son cœur, de plus en plus rapides.
Depuis combien de temps Ether cherche-t-elle sa mère ? Plusieurs années. Des années qui paraissent longues quand on ne trouve pas ce qu’on cherche. Des centaines de nuits à songer à ce que pourrait être la vérité. Des milliers de pensées perdues. De multiples larmes ayant parcourues ses joues. Des heures et des heures à faire des recherches. Des risques pris, des voyages entrepris… Et puis l’anéantissement. L’anéantissement de ne rien avoir trouvé, et de se retrouver au même point. Mais là, à quelques centimètres d’elle, dans quelques secondes,.. Lui, il allait parler, lui dire. Il savait des choses. Et ces révélations allait tous changer pour Ether. Elle sourit intérieurement, bien qu’une sensation étrange l’aie envahie. En faite, elle n’a jamais été aussi proche du but.
Elle a envie de lui crier déçu pour qu’il se mette enfin à parler. Mais elle n’en a pas besoin, il prend la parole.

Il parle. Des phrases, des mots sortent de sa bouche et arrivent aux oreilles de la jeune fille. Il continue de parler. Puis il s’arrête.

* … *



Là, en plein milieu d’un cimetière, assise sur une pierre à côté d’un jeune inconnu, elle a l’impression qu’on lui transperce le cœur. Elle reste sans voix. En faite, aucune réaction ne se fait voir. Elle reste stoïque, les yeux au sol. Et pourtant.. Elle a envie de crier. Crier a en perdre la voix. Crier son désespoir qui la tue sur le moment. Elle ferme doucement les yeux.

*Noooooooooooon !!!*




Ses yeux sont fermés, elle ne veut plus les rouvrir. Elle ne peut pas les rouvrir. Elle veut croire qu’elle n’a rien entendu, que c’était un rêve. Elle ne peut pas les rouvrir, car elle ne peut pas faire face à la vérité. Elle tremble. Elle sent une main qui se referme sur son cœur, comme si elle voulait l’écraser. Elle serre les dents. Elle ne s’attendait pas à ça, elle n’aurait jamais pu y penser, elle avait toujours éviter ce genre d’idée. Mais c’était apparemment l’actuelle vérité.
Des milliers de sentiments et d’émotions la traverse en quelques secondes. Et puis elle se rappelle que l’homme est toujours a côté d’elle, il l’observe toujours.
Elle sent des larmes remonté le long de son corps, mais ne les laisse pas se dévoiler. Non, elle ne veut pas pleurer. C’est beaucoup trop pour se satisfaire de pleurer. Alors elle rouvre ses yeux, et là elle sent la haine s’installer en elle. La jeune élève pourrait exploser. Oui, la haine. Elle en veux a tout le monde à ce moment précis, même peut-être à elle.

Ether se retourne vers lui. Il la regarde, il ne l’a pas quitté des yeux. Elle articule des lettre, des mots, elle arrive à former une question :


Et.. La dernière fois que vous l’avez vu, ça remonte à quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   Mer 14 Juil - 17:02

Blade la tenait. Une nouvelle fois son talent de persuasion avait fait ravage. Une nouvelle fois il avait réussi. Cette jeune fille était captivée, oui totalement en attente de son récit. Mais le Maître des Ténèbres n'en était pas étonné, lorsqu'il parlait peu de personne se rendait compte si il mentait ou au contraire si il étalait vérité sur vérité. Depuis tant d'années il avait étudié la psychologie humaine, bien que ce don était venu naturellement à lui et puis lire dans les pensées l'aidait tellement. Une fois qu'il avait commencé à parler il était si difficile de taire sa voix qui gagnait lentement l'oreille et se répendait dans le cerveau le remplissant de songes et d'images. Il pesait chaque mot, chaque figure de style, usant lorsqu'il le pouvait d'un vocabulaire imagé qui prenait bien plus facilement le pouvoir sur la raison.

Il la sentait impatiente, accrochée à ses lèvres, tentant d'anticiper ses paroles. Intérieurement elle fulminait. Ether n'en pouvait plus et il était conscient qu'elle se serait mis à crier s'il n'avait rien dit... Sauf qu'il avait parlé. Blade avait continué à l'empoisonner avec ses paroles. Dominer est le seul but qu'il a. Et jouer avec les vies et surtout la psychologie d'autrui son plaisir le plus intense. Qu'il était fier lorsqu'il changeait un grand politicien tolérant en une personne haïssant plus que tout les moldus et sang de bourbe. L'avenir serait puissant. Les réformes seront révolutionnaires et partout son nom apparaîtrait : Blade le Magnifique, Blade le sauveur du monde de la sorcellerie. Et tous se battraient pour obtenir ses faveurs. Oui le futur promettait. A la tête de tout le monde magique tel un souverain absolu. Mais en attendant il était avec Ether et le moindre écart, la moindre faiblesse de concentration pouvait déjouer ses plans.

Alors il avait prononcé les paroles fatidiques et... et le résultat n'aurait pu être mieux. Ether semblait bel et bien détruite. Son désespoir si profond mais elle n'en avait pas perdu toutes ses forces pour autant.


* Tant mieux ceci n'est que le commencement. Laisse-moi m'amuser encore un peu avec toi petite Ether après et seulement après je t'aiderai à accomplir ta vangence.*

Après un instant qui lui parut durer des heures elle rouvrit les yeux et ce qu'il trouva dans son regard lui plu diaboliquement. De la colère, voire même de la haine pur et simple. Le chemin qui mène dans les Ténèbres, le chemin qui nous pousse à comettre l'irréparable. Toutefois elle réussit à la maîtriser pour lui poser une question. Blade savait qu'il devait jouer dans un passé assez lointain mais pas trop. Eloigné pour justifier qu'elle l'avait bel et bien oublié et proche pour qu'il soit toujours d'actualité. Un an... Oui un an ferait parfaitement l'affaire.

- Voyons tutoie-moi. Je refuse de me laisser vouvoyer surtout avec les problèmes que je t'ai posé. J'ai cru que tu t'en doutrais. Je suis navré d'apporter tant de peine... Peut-être n'orais-je même pas du t'en parler...

Il la fixai à nouveau dans les yeux avec toute la sincérité dont il était capable. Toutefois il espérait que cette jeune fille ne serait pas suffisamment calmée pour oublier entiérement l'atrocité que son père avait fait. La priver de l'amour maternelle si unique.

- Cela va faire un peu plus d'un an maintenant...

Le Seigneur fit une nouvelle pause avant d'aborder la suite.

- Si tu as d'autres questions je serai râvi d'y répondre. Mais il commence à se faire nuit. Tu dois avoir froid. Que comptes-tu faire ?

Blade pourrait l'abriter chez lui quelques temps pour pouvoir mieux la forger. Il pourrait même l'envoyer voir sa mère... du moins c'est ce qu'elle croirait.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons de pouvoir [pv Ether]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de pouvoir [pv Ether]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» Donnons le pouvoir au plus capable! Se pa lajan, Se Volonté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Hors de Poudlard :: Londres :: Le Cimetière-
Sauter vers: