* FuturPoudlard *
Bienvenue sur ce site,
trouveras-tu le chemin jusqu'à l'inscription ? Parcours semé des embûches de la volonté. Mais peut-être es-tu plus coriace qu'il n'y parait. Peut-être réussiras-tu ce tour de force. Et ainsi puisses-tu nous aider à combattre les Ténèbres ou le Clarté.
Quoi qu'il en soit de nombreux postes vacants restent à pourvoir. A part si tu préfères un personnage de ton cru...
Le Staff


50 ans après la septième année de Harry Potter, le monde des sorciers a évolué, Poudlard aussi, un puissant mage noir menace de contrôler à nouveau le monde des sorciers. L'histoire serait-elle sur le point de se répéter ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le nouveau maître des Ténèbres se présente ça fait... [terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mage Shadimblet
Admin Sadique au visage d'ange
avatar

Messages : 457
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 24
Localisation : Toujours là où vous m'attendrez le moins

MessageSujet: Quand le nouveau maître des Ténèbres se présente ça fait... [terminé]   Lun 2 Nov - 21:00

[h-j : le modèle de présentation n'étant qu'un modèle je me permets de présenter ma fiche sous un nouvel angle.]


Je vous en prie approchez, vous qui n’avez peur de rien, vous dont le cœur bat si régulièrement et venez m’écouter. Laissez vos petites et charmantes oreilles se tourner vers moi et écoutez ce que je vais vous raconter. Car je vais enfin vous permettre d’en savoir plus sur moi et faites-moi confiance, cette occasion n’est pas prête de se renouveler. Donc ne tardez pas je vous attends avec impatience.

Commençons par le commencement, voulez-vous ? Je m’appelle Blade Smith mais généralement on m’appelle maître, c’est plus court et surtout plus vrai. Car voyez-vous, nul sorcier n’a jamais eu une force aussi puissante que la mienne même le Seigneur des Ténèbres précédent, qui pourtant était loin d’être un crétin et un incompétent.

Mesdemoiselles ceci est pour vous. J’ai plus de cent ans et pourtant je les fais si peu. Et oui que voulez-vous, être un vampire c’est plein d’avantages, comme celui de conserver un air de beau et ténébreux jeune homme et d’avoir un visage d’ange. Oui il faut avouer que je suis plutôt fier de mon physique avantageux, car si vous voulez mon avis cela joua beaucoup contre le grand maître des Ténèbres, être moche c’est pas facile à porter. Peut-être que même que si je l’étais vous ne seriez pas là à m’écouter. Mes beaux yeux marrons en eux-même n’ont rien de particulier, si ce n’est leur étincelle de malice, de cruauté et cette lueur si intelligente qui attire beaucoup de proies à moi. Mais si ce n’était que cela je n’aurai pas tant de succès. Mon visage n’a guère de pli ni de ride prématurés. Oui il est lisse et si je puis dire parfait. Une magnifique cascade de cheveux blonds encadrant le tout ça nous donne un visage d’ange. Qu’est-ce que je vous disais ? Mon rang n’est pas là pour rien. De larges épaules de nageur professionnel, une grande taille et des plaquettes de chocolat viennent compléter ce portrait. Inutile de parler de mon style vestimentaire il me semble. Grand séducteur personne n’a su encore me résister ou s’il a osé le faire il en est mort. Et toi en seras-tu capable ? Pourras-tu conserver ta raison en me voyant ou ton cœur l’emportera ? Oui viens me l’offrir sur un plateau, je ne t’apparaîtrai que plus beau.

Inutile de m’attarder là-dessus et entrons plus dans les détails. Aujourd’hui je vous propose une visite guidée en plein dans mes sentiments. Saurez-vous survivre ?

Depuis tout petit je voyais en Lord Voldemort un homme illustre capable de maintes et maintes prouesses. Je partageais ses idéaux, il était mon Dieu. Même si j’ai du mal à l’avouer encore aujourd’hui j’éprouve une grande fierté à avoir travaillé pour lui. Pour lui et pour moi les moldus ont toujours été des sous hommes à éliminer tandis que les autorités de l’époque voulaient se cacher d’eux. La société était-elle devenue si faible qu’elle avait peur de les affronter ? Jamais je ne connus la réponse, j’émis simplement mes hypothèses, aidé du Dark Lord pour y voir plus clair. Car lui, il m’avait écouté, m’avait conseillé. J’étais devenu un de ses mangemorts importants et jamais il n’eut l’occasion de le regretter. Toujours là pour exécuter ses missions les plus ingrates ou les plus périlleuses. Il était fier de moi. Peut-être était-ce parce que tous les deux nous avions grandi orphelin ? Mais je commence à trop m’égarer sur un passé trop loin qui ne vous servirait à rien. Plus tard je glissai les sang de bourbe dans le même groupe que les traîtres à leur sang et les moldus. Etait-ce mes idées où celles que m’inspira Lord Voldemort ? Je ne pourrai le dire tout ce qui compte c’est que très vite elles devinrent mes doctrines et quel plaisir je pris à tuer tous ses animaux que je trouvai sur mon chemin! Je ne savais pas qui était mes parents mais une chose devait être certaine c’étaient de grands sorciers.

Malgré tout, tout changea, tout s’écroula un jour, là devant mes yeux. Laissez moi vous raconter cette nuit si belle et pourtant si cruelle en détail. Le maître nous avait tous appelé, moi, les Malefoy, Macnair, les Lestrange, tous. Nous nous étions agenouillés devant lui, on était dans le manoir des Malefoy, d’anciens mangemorts réputés mais qui n’avaient guère réussi à exécuter un plan simple du Seigneur des Ténèbres. Lucius, est un crétin. Si sa tête venait à se retrouver trop près de la mienne je lui cracherai dessus avec un grand sourire narquois. Lui, il ne pourrait rien faire contre moi, j’étais trop haut placé.

« Mes mangemorts, aujourd’hui est un jour décisif pour nous. Aujourd’hui nous allons attaquer Poudlard. Ce monde deviendra notre et enfin les sangs purs domineront. »

Nous y crûmes tous. Car Lord Voldemort savait de quoi il parlait, car Lord Voldemort était un puissant sorcier capable de changer le cours des choses à son avantage. Car Lord Voldemort était le meilleur sorcier et le meilleur maître que le monde ait connu.

« Alors maintenant, avançons ensemble jusqu’à la forêt interdite. Notre heure a sonné. »

Ainsi nous l’avions suivi, transplanons ensemble dans la forêt. Aussitôt arrivé, il s’était adressé à tout Poudlard.
« Je sais que vous vous préparez à combattre, vos efforts sont dérisoires. Vous ne pouvez rien contre moi. Je ne désire pas vous tuer, j’ai un grand respect pour les professeurs de Poudlard ; Je ne veux pas répandre le sang des sorciers. Livrez-moi Harry Potter et il ne sera fait aucun mal à personne. Livrez-moi Harry Potter et je quitterai l’école en la laissant intact. Livrez-moi Harry Potter et vous serez récompensés. Vous avez jusqu’à minuit. »

Une longue attente s’en suivit. Potter ne semblait pas pressé d’apparaître. Le Seigneur des Ténèbres avait-il pu se tromper ? Visiblement il n’était pas certain lui-même car plus tard il reprit la parole.

« Vous avez combattu vaillamment. Lord Voldemort reconnaît la bravoure. Mais vous avez aussi subi de lourdes pertes. Si vous continuez à me résistez, vous allez tous mourir, un par un ; Je ne le souhaite pas. Chaque goutte versée d’un sang de sorcier est un gâchis. Lord Voldemort est miséricordieux. J’ordonne à mes forces de se retirer immédiatement. Vous avez une heure. Occupez-vous de vos morts et soignez vos blessés. Maintenant je m’adresse à toi Harry Potter. Tu as laissé tes amis mourir à ta place au lieu de m’affronter directement. J’attendrai une heure dans la forêt interdite, si lorsque cette heure sera écoulée, tu n’es pas venu à moi, si tu ne t’es pas rendu alors la bataille recommencera. Cette fois je participerai moi-même au combat. Harry Potter, je te trouverai et je châtierai jusqu’au dernier homme, jusqu’à la dernière femme, jusqu’au dernier enfant qui aura essayé de te cacher à mes yeux. Une heure. »

Alors Potter était apparu, et il l’avait payé de sa vie. Oui triste tragédie pour lui mais ce fut certainement la journée où je fus le plus heureux. Mon maître avait triomphé, ses plans allaient être mis en exécution. Poussant de nombreux éclats de rire nous nous mîmes en marche pour entrer dans Poudlard.

« Il n’y aura plus de Répartition au collège de Poudlard. Il n’y aura plus de maisons. L’emblème, le blason et les couleurs de mon noble ancêtre, Salazar Serpentard, suffiront à chacun. »

Le Seigneur des Ténèbres comme toujours était sûr de lui, alors que pour la première fois j’avais peur. Tout ne se déroulait-il pas trop facilement ? On dit toujours qu’il faut souffrir pour arriver à ses fins or tout s’est déroulé exactement comme prévu. Ce sentiment se confirma lorsque l’on ne retrouva guère la dépouille d’Harry Potter. Il avait réussi à s’échapper. La guerre avait sonné. Tous se battaient, centaures, détraqueurs, elfes de maison, géants… La guerre venait seulement de commencer. Nous entrâmes à Poudlard, si à ce moment de l’histoire mes phrases sont fatigantes à lire veuillez m’en excuser, c’est que mes souvenirs ne sont guère très nets. Ou peut-être qu’en y repensant un mélange de déception et de mépris s’empare de moi. Puis tout ce déroula très vite. Potter et Le Maître lancèrent un protégo et un avada. Lentement il bascula, les bras en croix, l’air neutre. Une grande tristesse s’empara de moi. Lord Voldemort était mort tué par sa propre puissance.

Mon histoire venait de commencer. Car comme on dit un sorcier ne peut guère se démarquer lorsqu’il vit dans l’ombre de son maître. Dans la confusion je réussis à m’échapper. Courant à l’extérieur du château, dans la forêt vers nul ne savait où, tout ce qui comptait s’était d’arriver rapidement à la zone où l’on pourrait transplaner. Dans leur précipitation les autres mangemorts apeurés lançaient des sortilèges dans tous les sens, peu importait qui ils touchaient du moment qu’ils réussissaient à ne pas être rattrapés. Ainsi une dizaine de serviteurs des Ténèbres perdit la vie, morts dans leur folie. Moi par chance j’étais doté de réflexes vifs, les sorts semblaient être envoyés si lentement, un bond à gauche, une courbette légère j'esquivai tout. Car en effet, je n’éprouve nul honte à l’avouer, il s’avère que je suis un vampire. Vous savez les créatures que l’on voit dans les films, les méchantes sangsues qui ont peur de sortir au soleil et qui craignent l'eau bénite.

Nul peur ne venait envahir mon cœur (que je n’avais plus), je crois que je n’avais pas encore bien tout réalisé. Lui… Le grand maître tout puissant… l’immortel… le Seigneur des Ténèbres… mort… Non, il y avait certainement une erreur, comment avait-il pu nous quitter ? Tué simplement par un petit garçon qui venait d’atteindre la majeurité. Un sorcier qui n’utilisait aucun sort impardonnable. Lord Voldemort… mort… Que deviendrais-je sans lui ? Le monde n’avait plus aucun intérêt lorsque celui en qui on avait toute confiance s’est éteint. Ou pouvais-je placer désormais ma foi ? Pourquoi vivre dans ce monde ? Oui je devais trouver un moyen de me tuer ou alors me rendre avec tous les autres mangemorts qui se feraient sans aucun doute ramasser avant les dix années à venir. Ma vie n’avait plus aucun intérêt, je devais mourir pour honorer mon maître. Toutefois j’étais fatigué. Je me couchai dans un lit d’une maison moldue dont les propriétaires étaient partis en vacances. Le sommeil ne semblait guère vouloir venir. Les heures défilaient sous ma tristesse de plus en plus apparente. La nuit passa, je dus dormi une demi-heure. Décidé, je me levai. Cette journée serait ma dernière. Lorsqu’un doute m’envahit. Est-ce ce qu’aurait souhaité le Seigneur des Ténèbres ? Qu'avec lui partent ses buts et ses objectifs ? En restant en vie je lui assurerai la vie éternelle car tant que quelqu'un existait en ayant en esprit la grandeur du temps où il régna son heure n'était pas abolie. Je devais me montrer fort, la noirceur m'habitait déjà. Tuer était quelque chose que je considérai comme normal et drôlement intéressant. Ainsi passais-je quarante ans à parfaire mon apprentissage, à devenir quelqu'un de fort que personne ne pourrait égaler. Lorsque l'on vit pour toujours on peut acquérir un niveau tellement supérieur à celui qu'un simple humain possède, un talent que vous ne pouvez même pas imaginer dans vos rêves les plus fous. Le récit de mes exploits ne sert à rien d'être décrit. Toujours est-il que bien vite il me fut difficile de progresser encore alors je sus ce qu'il allait arriver : j'allais créer mon armée. Pourquoi agir seul lorsque de nombreux bras pouvaient m'aider ? Pourquoi m'opposer à l'aide de puissants alliés alors qu'avec eux mes désirs prendraient forme beaucoup plus tôt et beaucoup plus rapidement ? Mais pour cela il me fallait des membres qui avaient une foie absolue en moi. Qui seraient prêts à me suivre non seulement pour la puissance mais également parce que je les fascinais parce jamais ils n'avaient vu quelqu'un d'aussi doué que moi. Cette obsession qui amène à la folie, cette folie qui nous envoie à l'obéissance totale par adoration. Oui je voulais être leur Dieu. Je ne voulais mener à la victoire que les plus forts et les plus obéissants. Avant tout il me fallait un élève car qui dit maître dit élève. Mon second mon adjoint. Comment le sélectionner ? Comment le choisir ? A vrai dire je l'ignorai encore, et je n'aurai guère encore eu de réponse si le destin en m'était pas ainsi tombé dessus. Mais arrêtons dans ma narration car il est tant que nous entrons dans le vrai récit, dans l'histoire qui sera bientôt connue du monde entier. Oui approchez mes amis n'ayez guère peur. Pour une fois je suis repu et j'ai bien bu (manger ne me servant à rien). Oui approchez vous de moi, comme ça oui doucement lentement. Ne forcez pas, je vous laisserai tout le temps nécessaire pour que vous puissiez vous relaxer et oublier cette peur, car après tout n'aies-je pas l'éternité devant moi. Allongez vos jambes ne rester pas coincé et relâchez-vous. L'histoire risque d'être longue mais agréable et laissez-moi vous parlez de comment Evan Parker se présenta-t-il à moi et comment je fus assez généreux pour l'accueillir dans mes rangs. Mais ceci est une autre histoire.

_________________




Welcome into the darkness Invité. N'aie crainte, approche, les Ténèbres et la puissance sont des choses si importantes. N'aie pas peur, en t'alliant avec moi tu grandiras.
Revenir en haut Aller en bas
http://futurpoudlard.forumactif.org
 
Quand le nouveau maître des Ténèbres se présente ça fait... [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* FuturPoudlard * :: Avant de commencer :: Présentation :: Fiches Validées :: Mangemort-
Sauter vers: